Navigation – Plan du site
Comptes rendus
De Henri Moke à Barbara

Dayez (Hugues), Tintin et les héritiers. Chronique de l’après-Hergé

Bruxelles, Luc Pire, coll. Grandes enquêtes, 1999, 184 p.
Paul Aron
p. 148-149
Référence(s) :

Dayez (Hugues), Tintin et les héritiers. Chronique de l’après-Hergé. Bruxelles, Luc Pire, coll. Grandes enquêtes, 1999, 184 p.

Texte intégral

1Un peu ancienne déjà, cette chronique suit l’évolution de l’héritage de Hergé depuis 1983. Elle retrace la liquidation de son studio de production, l’éclatement de son équipe de collaborateurs, les choix de ses conseillers et de sa veuve. Les ayant-droits se sont divisés voire opposés avec violence en fonction de leurs intérêts économiques — la commercialisation de produits dérivés — et du respect qu’ils éprouvaient pour l’œuvre même. Le récit de Hugues Dayez possède la matière d’une saga de grande famille : entre la veuve mystique, l’associé roublard, le commentateur avisé mais impuissant et le gestionnaire sans scrupule, tous les éléments sont rassemblés. Mais l’ensemble n’atteint jamais à l’épique : les boutiquiers semblent manquer de souffle. Dayez dessine avec alacrité les portraits des protagonistes. Certains le fascinent manifestement ; d’autres, par contre, trouvent difficilement grâce à ses yeux, comme Nick Rodwell, le second mari de la deuxième épouse de Hergé. Curieusement, la décision courageuse du couple Rodwell de laisser Pierre Assouline puiser librement dans leurs archives ne suscite pas l’enthousiasme de Dayez, qui qualifie la monumentale biographie du critique français d’œuvre « d’un historien, d’un technicien de la biographie et pas celle d’un tintinophile de la première heure » (p. 116). L’argument, on en conviendra, est faible. Reste que ce récit un peu sordide est fondé sur une documentation intéressante : loin de Hergé et de son œuvre, il souligne à quel point la présence de l’œuvre d’Hergé dans les mémoires est à présent tributaire des choix économiques et personnels des héritiers.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Paul Aron, « Dayez (Hugues), Tintin et les héritiers. Chronique de l’après-Hergé », Textyles, 20 | 2001, 148-149.

Référence électronique

Paul Aron, « Dayez (Hugues), Tintin et les héritiers. Chronique de l’après-Hergé », Textyles [En ligne], 20 | 2001, mis en ligne le 20 juillet 2012, consulté le 24 septembre 2017. URL : http://textyles.revues.org/996

Haut de page

Auteur

Paul Aron

Université libre de Bruxelles

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Revues.org