Navigation – Plan du site
Chroniques

Bibliographie courante des travaux publiés en 2003

(avec un supplément pour 2002)
Pierre Halen et Pierre Piret
p. 200-218

Principes d’édition

  1. La bibliographie est conçue pour être utilisée conjointement avec l’index nominorum. Les entrées de la bibliographie sont constituées par les titres, ensuite par les auteurs des travaux. Pour une recherche à partir des noms des écrivains, on se reportera à l’index, qui renvoie aux entrées concernées au moyen de leur numéro et non, en ce cas, au moyen de la page. Les noms qui font l’objet d’une entrée bibliographique ne sont pas repris dans l’index de la revue, et inversement.

  2. Les ouvrages collectifs et anonymes figurent à leur titre. Le cas échéant, les collaborations à ces volumes sont ensuite détaillées par auteur, selon une formule abrégée renvoyant au titre. Lorsque le sommaire d’un ouvrage est détaillé par la suite, son signalement principal est suivi de l’indice : [détail] ; le signalement s’arrête toutefois toujours à ce qui regarde les études des lettres belges. Seuls les ouvrages concernant spécifiquement les lettres belges ont été repris de cette manière ; un article paru isolément est donc signalé par une référence au seul nom de l’auteur.

  3. À l’intérieur de la bibliographie, des renvois onomastiques sont pratiqués et indiqués par les petites capitales, pour autant que l’activité critique concernée regarde les lettres belges.

  4. Le cas échéant, le signalement a été complété par un renvoi au compte rendu déjà paru dans Textyles. Dans la mesure du possible, l’imprécision du titre ou le défaut de compte rendu ont été compensés par une indication sur le contenu, qui figure entre crochets.

  5. La bibliographie tend bien entendu à l’exhaustivité ; néanmoins, il n’a pas été tenu compte des notices de dictionnaires, des articles publiés dans les journaux ou revues d’intérêt général, ni des articles ou des ouvrages qui paraissaient sans réelle ambition critique (de tels ouvrages sont néanmoins signalés à leur titre, sans que leur contenu soit détaillé).
    Il n’a pas été tenu compte des préfaces littéraires à des œuvres littéraires ; ni des éditions ou rééditions qui ne comportent pas d’élaboration critique (on se reportera, pour de telles publications, au Carnet et les Instants).
    N’ont pas été repris non plus les ouvrages que nous n’avions pu consulter ou dont nous ne connaissions pas la référence complète. Un complément pourra donc paraitre ultérieurement.

  6. Pour des raisons d’économie, les prénoms de certains écrivains connus ont été abrégés à l’initiale. On lira en outre : Académie Royale de Langue et de Littérature Françaises de Belgique dans l’abréviation Arllf ; Université Libre de Bruxelles, dans Ulb ; Société Internationale d’Études Yourcenariennes, dans Siey ; Archives et Musée de la Littérature dans Aml ; University Press dans UP ; Presses universitaires dans PU.

  7. Pour certaines œuvres (celles de Georges Simenon, de Henri Michaux et de Marguerite Yourcenar), nous renvoyons, pour complément, aux bibliographies spécialisées qui existent dans des périodiques qui leur sont entièrement consacrés.

  8. Les auteurs remercient ceux qui leur ont envoyé et leur enverront encore toute information utile. Les lecteurs sont donc invités à faire part de leurs propres publications, mais aussi à signaler les parutions dont ils auraient connaissance et qui risquent de passer inaperçues, entre autres pour des raisons de lieu, de langue ou d’isolement au sein de publications non spécifiquement consacrées aux lettres belges.

Supplément pour 2002

Bertin (Charles).— Thiry (Marcel), Grandes proses. Présentées par Charles Bertin. Arles, Actes Sud, coll. Un endroit où aller, 2002, 123 p. [CR dans Textyles, n˚26-27, pp. 191-192].

Bénit (André), « La guerre d’Espagne vue et relatée par trois romancières francophones de Belgique », dans Montserrat Serrano Mañes, Ma Carmen Molina Romero y Lina Avendaño Anguita (dir.), La Littérature au féminin. Granada, Universidad de Granada, Editorial Comares, 2002, pp. 81-90.

Bibliographie 2003

Amélie Nothomb. Authorship, Identity and Narrative practice. Ed. by Susan Bainbrigge & Jeannette den Toonder. Préface by Jacques De Decker [« Nothomb avec un b comme Belgique / Nothomb with a b as in Belgium »]. New York, Berlin... Peter Lang, coll. Belgian Francophone Library vol. 16, 2003, 234 p. [détail].

Autobiographie dans l’espace francophone (L’-). I. La Belgique. Sous la direction de Estrella de la Torre et de Martine Renouprez. Cádiz, Servicio de publicaciones, Universidad de Cádiz, coll. Estudios de Francofonía, 2003, 205 p. [détail].

Autour de Max Elskamp. Numéro coordonné par Émile Van Balberghe. Introduction de Christian Berg. Bruxelles, Société royale des Bibliophiles et Iconophiles de Belgique, 2003, 232 p., bibl., index ( = Le Livre et l’estampe. Revue semestrielle, t.xxxiv, 2003, n˚159).

Bauchau en Suisse. Sous la direction de Marc Quaghebeur et Sylviane Roche. Lausanne, 2003, 153 p. [ = Écriture, n˚61, printemps 2003] [Entretiens avec Christian Bauchau, Jacques et Martine Devriend, Robert et Nicole Dreyfuss, Gisèle Sallin, Henry Bauchau].

Belgique (La-) : un jeu de cartes ? De Rosny aîné à Jacques Brel. Dossier établi par Arnaud Huftier. Valenciennes, Presses universitaires de Valenciennes, coll. Lez Valenciennes n˚ 33, 293 p. [détail].

Constellations (Les-) impérieuses d’Henry Bauchau. Colloque de Cerisy (21-31 juillet 2001) organisé par Anne Neuschäfer et Marc Quaghebeur. Actes publiés sous la direction de Marc Quaghebeur. Bruxelles, aml éditions / éditions Labor (coll. Archives du futur), 2003, 560 +16 p. d’ill. NB [détail].

Diogenes. Eine illustrierte Verlagschronik 1952-2002 mit Bibliographie. Aufgezeichnet von Daniel Kampa. Zurich, Diogenes Verlag AG, 2003, 989 p., ill.

Écritures poétiques de Franz Hellens (Les-). Études réunies par Sourour Ben Ali. Clermont-Ferrand, Presses Universitaires Blaise Pascal/Maison de la Recherche, coll. Littératures, 2003, 279 p. [détail].

Entre aventures, syllogismes et confessions : Belgique, Roumanie, Suisse. Édité par Marc Quaghebeur et Laurent Rossion. Bruxelles, P.I.E.-Peter Lang / aml, coll. Documents pour l’histoire des francophonies, 2003, 320 p. [entretiens entre Irina Badescu, Marc Quaghebeur, Gilles Revaz, Sylviane Roche et Laurent Rossion sur les « situations » et les « positionnements d’écriture » + détail pour ce qui concerne la littérature francophone de Belgique].

Fantastique et bande dessinée, Paris, Éd. Kimé, avril 2003 ( = Otrante, n˚13) [détail].

Hergé 1983. L’hommage de la bande dessinée. Bruxelles, Casterman, 2003, 112 p. [nombreux témoignages et articles].

Histoire de la littérature belge francophone 1830-2000. Ouvrage dirigé par Jean-Pierre Bertrand, Michel Biron, Benoît Denis et Rainier Grutman, avec la collaboration de David Vrydaghs. Paris, Fayard, 670 p. [détail] [CR dans Textyles, n˚25, 2003, pp. 102-103].

Hystérie de la Belgité (L’-). L’Hystérie dans la littérature belge de langue française de la fin du xixe au début du xxsiècle. Actes du colloque de Cesenatico (Italie), du 7 au 9 octobre 2002. Sous la direction de Ana Pano Alamán. Introduction de Ruggero Campagnoli. Bologne, Clueb, coll. Bussola - Belœil, 2003, 361 p. [détail].

Jean Ray/John Flanders. Croisements d’ombre. Paris, éditions Kimé, automne 2003, 224 p. [ = Otrante. Art et Littérature fantastiques, n˚14] [détail] [CR dans Textyles, n˚26-27, pp. 187-188].

Jules Minne. Édité par Gaston Braive. N˚ sp. de Le Lothier roman. Revue d’histoire publiée par le Cercle d’histoire et d’archéologie du Pays de Genappe. Trimestriel, (Bousval), n˚2, 2003, 109 p. [détail] [qllib@interweb.be] [CR dans Textyles, n˚25, 2003, p. 112].

Littératures en contact. Mélanges offerts à Vic Nachtergaele. Études réunies par Jan Herman, Steven Engels & Alex Demeulenaere. [Avec un Portrait de Vic Naechtergaele par Koenraad Geldof]. Leuven, Presses universitaires de Louvain, coll. Symbolae Facultatis Litterarun lovaniensis, séries D, vol. 15, 2003, 406 p. [détail].

Littératures mineures en langue majeure. Québec / Wallonie-Bruxelles. Actes du colloque de Liège, 9-11 octobre 2001. Textes réunis par Jean-Pierre Bertrand et Lise Gauvin, avec la collaboration de Laurent Demoulin. Bruxelles-Bern-Berlin..., P.I.E. Peter Lang ; [Montréal], / Presses de l’Université de Montréal (PUM), coll. Documents pour l’histoire des Francophonies / Théorie, n˚1, 2003, 318 p. — ISBN 90-5201-192-3. [Détail pour la Belgique francophone] [CR dans Textyles, n˚26-27, pp. 175-177].

Nouveaux Cahiers André Baillon (-Les), n˚1, (Bruxelles), 2003, [diverses rubriques : rééditions, photos, biographie, bibliographie, débat + détail du dossier].

Nouvelles et nouvellistes belges. Essai d’encyclopédie critique. Sous la direction de Vincent Engel et René Godenne. Introduction de François Moens. Louvain-la-Neuve, Bruylandt-Academia, 2003, 435 p. [détail].

Odilon-Jean Périer. Dossier dirigé par André Guyaux. Bruxelles, Le Cri éditions, 2003, 133 p. [ = Textyles, n˚25] [détail].

Pour une histoire du monde catholique au xxe siècle. Wallonie-Bruxelles. Guide du chercheur. Sous la direction de Jean Pirotte et Guy Zélis. Louvain-la-Neuve, ARCA/Église-Wallonie, coll. Sillages, 2003, 748 p.

Roman de Simenon (Le-). Pedigree : entre réalité et fiction. Sous la direction de Jean-Louis Dumortier. Tournai, La Renaissance du Livre & Centre d’Études Georges Simenon de l’Université de Liège, 2003, 373 p. [CR dans Textyles, n˚26-27, pp. 194-197].

Théâtre au présent (1). Présentation de 40 pièces 2000-2003 d’auteurs belges francophones. Manage-Carnières, Ced W-B – Lansman, 2003, 94 p.

Une Europe en miniature ? Dossier dirigé par Hans-Joachim Lope et Hubert Roland. Bruxelles, Le Cri éditions, 2003, 153 p. [ = Textyles, n˚24] [détail].

Un siècle en cinq actes. Les grandes tendances du théâtre belge francophone au xxe siècle. Actes du colloque de Bruxelles (17 février 2001), établis par Nicole Leclercq et Frédérique Pint. Bruxelles, Le Cri, 2003, 156 p. [détail].

Akonga (Émilienne), « Une entreprise de réhabilitation », dans Les Constellations impérieuses d’Henry Bauchau, pp. 387-411.

Alavoine (Bernard), « Un univers de sensations », dans Le Roman de Simenon, pp. 245-272.

Amamieux (Laureline), « The Myth of Dyonisus in Amélie Nothomb’s Work », dans Amélie Nothomb, pp. 135-141.

Angelet (Christian), « Périer, poète de la poésie », dans Odilon-Jean Périer, pp. 15-19.

Aron (Paul) & Beyen (Marnix), « L’histoire des intellectuels en Belgique. Spécificités locales et actualité de la recherche », dans L’Histoire des intellectuels aujourd’hui. Sous la dir. de Michel Leymarie et Jean-François Sirinelli. Paris, PUF, 2003, pp. 409-425.

Aron (Paul), « 1942. Pierre Peyel remporte le concours littéraire du Soir. Les écrivains belges et l’occupation : entre engagement et indifférence », dans Histoire de la littérature belge francophone, pp. 401-410.

Aron (Paul), « 1900-1920. Les vingt premières années du siècle : en quête de divertissement », dans Un siècle en cinq actes, pp. 9-34.

Aron (Paul), « Le R.P. Martial Lekeux, Franciscain, artilleur et écrivain », dans Littératures en contact, pp. 97-110.

Aron (Paul), « La construction de l’image de soi : l’exemple des écrivains belges de la fin du xixe siècle », dans L’Autobiographie dans l’espace francophone, pp. 13-32.

Assouline (Pierre), « Seule la fiction dit la vérité », dans Le Roman de Simenon, pp. 323-326.

Audet (René), « La poétique du regard dans la pratique nouvellière de Caroline Lamarche », dans Nouvelles et nouvellistes belges, pp. 413-428.

Audibert (Guy), « Poétique de Franz Hellens dans le Journal de Frédéric », dans Les Écritures poétiques de Franz Hellens, pp. 265-276.

Baetens (Jan), « Entretien avec Benoît Peeters », dans Fantastique et Bande dessinée, pp. 49-56.

Baetens (Jan), « Cimes de Vincent Fortemps », dans Fantastique et Bande dessinée, pp. 147-152.

Baetens (Jan), « 1985. Jean-Philippe Toussaint publie La Salle de bain aux Éditions de Minuit. Un “nouveau romancier” qui s’ignore ? », dans Histoire de la littérature belge francophone, pp. 513-523.

Bainbrigge (Susan). Voir Amélie Nothomb.

Bainbrigge (Susan), « “Monter l’escalier anachronique” : Intertextuality in Mercure », dans Amélie Nothomb, pp. 114-126.

Bajomée (Danielle), Simenon, une légende du xxe siècle. Catalogue officiel de l’exposition 2003. Tournai, La Renaissance du livre, 2003, 191 p.

Bajulaz-Fessler (Nicole), « La poétique de Carlo Masoni : une prolixité de silences », dans Nouvelles et nouvellistes belges, pp. 347-366.

Baritaud (Bernard), « La femme et le fouet », dans L’Hystérie de la belgité, pp. 293-306.

Baronian (Jean-Baptiste), « Un grand livre pipé », dans Le Roman de Simenon, pp. 327-333.

Bartholomée (Pierre), « Une voix musicienne », dans Les Constellations impérieuses d’Henry Bauchau, pp. 527-532.

Ben Ali (Sourour). Voir Les Écritures poétiques de Franz Hellens.

Ben Ali (Sourour), « “Tous les poètes n’atteignent pas à ce sommet…” : la poésie du “grand âge” », dans Les Écritures poétiques de Franz Hellens, pp. 223-234.

Bénit (André), « Les écrivains francophones de Belgique et la Guerre d’Espagne », dans Mercè Boixareu et Robin Lefere (dir.), L’Histoire de l’Espagne dans la littérature française. Paris, Champion, Bibliothèque de Littérature générale et comparée, n˚49, 2003, pp. 727-741.

Bénit (André), « Du chevalier à la Triste Figure à L’Homme de la Mancha », dans Danielle Perrot (éd.), Don Quichotte au xxe siècle. Réceptions d’une figure mythique dans la littérature et les arts. Clermont-Ferrand, Presses Universitaires Blaise Pascal - Maison de la Recherche, coll. Littératures, 2003, pp. 107-119.

Berg (Christian), « Introduction », dans Autour de Max Elskamp, pp. 7-12.

Berg (Christian), « La ville, mode d’emploi », dans Odilon-Jean Périer, pp. 30-37.

Berg (Christian), « Bordel ou caboulot ? Huysmans et le mysticisme des Riddecks », dans Joris-Karl Huysmans. Études réunies par Marc Smeets. Amsterdam-New York, Rodopi, 2003, pp. 27-40 [sur les séjours de Huysmans en Belgique et sur ses rapports avec Hannon, Lemonnier et Rops].

Bertin (Charles), « L’art de la nouvelle chez Charles Plisnier », dans Nouvelles et nouvellistes belges, pp. 177-184.

Bertrand (Jean-Pierre).– Voir Littératures mineures en langue majeure.

Bertrand (Jean-Pierre).– Voir Histoire de la littérature belge francophone.

Bertrand (Jean-Pierre), « 1892. La Jeune Belgique condamne le “macaque flamboyant”. La question de la langue littéraire », dans Histoire de la littérature belge francophone, pp. 183-194.

Bertrand (Jean-Pierre), « Surcodage linguistique et stéréotypie littéraire dans la poésie du dimanche », dans Littératures mineures en langue majeure, pp. 237-248.

Bertrand (Alain), « Simenon », dans Nouvelles et nouvellistes belges, pp. 217-230.

Bertrand (Jean-Pierre) & Demoulin (Laurent), « Autobiopoésie. Cliff, Verheggen, Delaive », dans L’Autobiographie dans l’espace francophone, pp. 55-85.

Beyen (Marnix), « 1867. Parution de La Légende d’Ulenspiegel de Charles De Coster. Autour de la difficile naissance d’une littérature nationale », dans Histoire de la littérature belge francophone, pp. 107-116.

Beyen (Marnix), « Un Tijl Uilenspiegel patriotique au parlement belge. Louis Defré alias Joseph Boniface (1814-1880) et l’aspect romantique du libéralisme », dans Littératures en contact, pp. 31-46.

Beyen (Marnix). Voir Aron (Paul).

Beyen (Roland).– Correspondance de Michel de Ghelderode. Tome vii : 1950-1953. Établie et annotée par Roland Beyen. Bruxelles, aml éditions / éditions Labor, coll. Archives du Futur, 2003, 2 volumes, 931 p.

Biron (Michel). Voir Histoire de la littérature belge francophone.

Biron (Michel), « 27 mai 1883. Un banquet de réparation est organisé en l’honneur de Camille Lemonnier. L’autonomie nouvelle de la littérature », dans Histoire de la littérature belge francophone, pp. 139-149.

Biron (Michel), « 1980. Jacques Sojcher publie La Belgique malgré tout. De la belgitude », dans Histoire de la littérature belge francophone, pp. 489-497.

Biron (Michel), « L’écrivain liminaire », dans Littératures mineures en langue majeure, pp. 57-69.

Biron (Michel), « Terriblement dimanche », dans Le Roman de Simenon, pp. 113-123.

Blancart-Cassou (Jacqueline), Ghelderode conteur. De l’angoisse au rire. Préface de Jeanyves Guérin. Paris, Honoré Champion, coll. Littérature de notre siècle, 2003, 316 p. [CR dans Textyles, n˚25, 2003, pp. 108-109].

Blanckeman (Bruno), « “J’immobiliserai ton âme”. Marguerite Yourcenar nouvelliste », dans Nouvelles et nouvellistes belges, pp. 253-268.

Bleton (Paul) & Pons (Christian-Marie), « Regards confondus : L’Arbre-cœur de Didier Comès », dans Fantastique et Bande dessinée, pp. 69-84.

Blondet (Nadja), « L’Hystérie dans Bruxelles rigole... Mœurs exotiques de Nizet », dans L’Hystérie de la belgité, pp. 217-236.

Bollack (Jean), « Le mythe d’Œdipe », dans Les Constellations impérieuses d’Henry Bauchau, pp. 352-364.

Bolzinger (Dominique), « Naissance d’un personnage », dans Le Roman de Simenon, pp. 347-370.

Boons (Marie-Claire), « Henry Bauchau, le rêveur, le poète », dans Les Constellations impérieuses d’Henry Bauchau, pp. 29-43.

Boraczek (Aurore), « 1891. Verhaeren célèbre la création de la section d’art du Parti ouvrier belge. Rêver et renverser : symbolisme et socialisme belges », dans Histoire de la littérature belge francophone, pp. 171-181.

Bozzeto (Roger), « Rosny et ses chimères », dans La Belgique : un jeu de cartes ?, pp. 27-36.

Bozzeto (Roger), « Jean Ray, ou la Rencontre avec l’épouvante », dans Jean Ray / John Flanders. Croisement d’ombres, pp 37-50.

Braive (Gaston).— Minne (Jules), Croquis congolais. Édités par Gaston Braive. Genappe, Cercle d’Histoire et d’Archéologie du Pays de Genappe (7, rue Tabaral, B-1470 Baisy-Thy), coll. Documents, n˚2, 2003, 103 p., A4. [CR dans Textyles, n˚25, 2003, p. 113].

Braive (Gaston), « La carrière coloniale de Jules Minne », dans Jules Minne, pp. 9-48.

Braive (Gaston), « La carrière littéraire de Jules Minne », dans Jules Minne, pp. 49-96.

Braive (Gaston). Voir Jules Minne.

brogniet (éric), Christian Hubin. Le lieu et la formule. Hannut, Éditions Luce Wilquin, coll. L’œuvre en lumière, 2003, 117 p., ill.

brogniet (éric), Jean-Louis Lippert. Aède, athlète, anachorète. Hannut, Éditions Luce Wilquin, coll. L’œuvre en lumière, 2003, 181 p., ill.

Brogniez (Laurence), « 1869. Camille Lemonnier publie Nos Flamands, recueil d’essais sur la peinture flamande. Une “race” de peintres », dans Histoire de la littérature belge francophone, pp. 117-126.

Brogniez (Laurence), « En ville morte de Franz Hellens, ou le deuil des “vieux maîtres” », dans Les Écritures poétiques de Franz Hellens, pp. 75-88.

Caine (Philippe), « “Entre-deux” : Inscription of Female Corporeality in the Writing of Amélie Nothomb », dans Amélie Nothomb, pp. 71-84.

Camero Perez (Carmen), « Franz Hellens : réalités fantastiques d’un nouvelliste penseur », dans Nouvelles et nouvellistes belges, pp. 165-176.

Campagnoli (Ruggero), voir L’Hystérie de la belgité.

Campagnoli (Ruggero), « Le “bon hystérique” de Georges Eekhoud », dans L’Hystérie de la belgité, pp. 133-147.

95.Campagnoli (Ruggero), « Le Grand Nocturne entre Merveilleux et Étrange », dans Jean Ray / John Flanders. Croisement d’ombres, pp. 113-122.

Campario (Jean-François), Baudelaire/Hergé : penser la création. Paris, L’Harmattan, 2003, 271 p. [sur Hergé, pp. 165-270].

Canapini (Barbara), « Georges Rodenbach, dal romanzo al teatro : Bruges-la-Morte et Le Mirage », dans Narrare/Rappresentare I. Il testo letterario, lo schermo la scena. Atti del convegno Parma/Bologna 10-12 ottobre 2002, a cura di Francesca Torchi. Bologna, Clueb, coll. Heuresis Strumenti, 2003, pp. 131-153.

Carion (Jacques), « Aux lisières des ténèbres : d’un texte à d’autres », dans Jean Ray / John Flanders. Croisement d’ombres, pp 65-74.

Carly (Michel), Maigret, traversées de Paris. Les 120 lieux parisiens du commissaire. Paris, Omnibus, 2003, 187 p., ill.

Carly (Michel), Sur les routes américaines avec Simenon. Paris, Éditions Omnibus, coll. Carnets, 2003, 372 p. [CR dans Textyles, n˚25, 2003, p. 111].

Carly (Michel). Voir Lemoine (Michel).

Carpentier (Catherine). Voir La Bouverie (Jean-François).

Chiapparo (Maria Rosa), « Denier du rêve et la démystification de la Rome fasciste », dans Bulletin, (La Flèche, SIEY), n˚24, décembre 2003, pp. 29-47.

Clémens (Éric), « 1948. Début de l’aventure Cobra. Les irréguliers », dans Histoire de la littérature belge francophone, pp. 411-419.

105.Coiug (Ana), « Le voyage vers le néant chez André-Marcel Adamek », dans Annales Universitatis Apulensis, Series Philologica. Litterae Perennes, n˚4, tome 3, 2003, pp. 43-52.

Compère (Daniel), « Les déclinaisons de l’aventure chez Rosny aîné », dans La Belgique : un jeu de cartes ?, pp. 145-154.

Condé (Michel), « 1999. Rosetta des frères Dardenne remporte la Palme d’or à Cannes. Révélation d’un cinéma belge », dans Histoire de la littérature belge francophone, pp. 545-555.

Cordy (Valérie). Voir La Bouverie (Jean-François).

Costes (Guy), « Une lost-race “nouvelle”… perdue », dans La Belgique : un jeu de cartes ?, pp. 61-64.

Cottenet-Hage (Madeleine), « Un fou de la nouvelle : Vincent Engel », dans Nouvelles et nouvellistes belges, pp. 429-432.

Couquiaud (Maurice), L’Horizon poétique de la connaissance. Préface de Jean-Pierre Luminet. Paris, L’Harmattan, coll. Critiques littéraires, 2003, 260 p. [e.a. Werner Lambersy].

Dambroise (Stéphanie), « L’incipit légendaire chez Marcellin La Garde », dans Nouvelles et nouvellistes belges, pp. 7-22.

Davenport (Anne), « Antigone dans le contexte américain », dans Les Constellations impérieuses d’Henry Bauchau, pp. 365-385.

Davenport (Anne), Elefante (Chiara), Miyahara (Yotaro), López Morales (Laura), Neuschäfer (Anne), Py (Bertrand), « Voix et voies de la traduction », dans Les Constellations impérieuses d’Henry Bauchau, pp. 497-509.

Dayez (Hughes), Peyo. Bruxelles, Éd. Niffle (23, Rue Jean Chapelié, 1050 Bruxelles), 2003, 190 p., ill.

De Bie (Indira).— Bauchau (Henry), « Entretien », dans Nunc. Revue poétique, (Clichy, Éditions de Corvelour), n˚2, novembre 2002, pp. 8-21. — ISBN 2-9518605-1-X.

De Decker (Jacques), « 1960-1980 : De l’Expo 58 au Jeune Théâtre : propos d’un électron libre », dans Un siècle en cinq actes, pp. 81-104.

De Decker (Jacques). Voir Amélie Nothomb.

Defrenne (Madeleine), « Itinéraires », dans Odilon-Jean Périer, pp. 9-14.

de la torre (Estrella), « Suggestion d’Henri Nizet : un “roman hystérique” », dans L’Hystérie de la belgité, pp. 201-215.

de la Torre (Estrella), « Le lyrisme éclatant des Clartés latentes », dans Les Écritures poétiques de Franz Hellens, pp. 107-116.

de la Torre (Estrella). Voir L’Autobiographie dans l’espace francophone.

de la Torre (Estrella), « Autoportrait d’un homme de lettres : Une Vie d’écrivain. Mes souvenirs de Camille Lemonnier », dans L’autobiographie dans l’espace francophone, pp. 33-54.

de la torre Gimenez (Estrella), « Misères de Marguerite Van de Wiele », dans Nouvelles et nouvellistes belges, pp. 97-108.

Delaunois (Jean-Marie), Dans la mêlée du xxe siècle. Robert Poulet, le corps étranger. Préface de Jean Vanwelkenhuyzen. Erpe, Éditions De Krijger, 2003, 540 p., index [CR dans Textyles, n˚25, 2003, pp. 113-115].

Delbart (Anne-Rosine), « Charles Bertin nouvelliste. Le vieil homme et la mer », dans Nouvelles et nouvellistes belges, pp. 337-346.

Delcroix (Maurice), « La non-relation de Marguerite Yourcenar avec Julien Green », dans Bulletin, (La Flèche, SIEY), n˚24, décembre 2003, pp. 173-187.

Delhalle (Nancy), « 1968. René Kalisky écrit Trotsky, etc. Le théâtre engagé : héritages et trahisons », dans Histoire de la littérature belge francophone, pp. 455-465.

Delhalle (Nancy), « 1980-2000. Un théâtre qui s’affirme : nouvelles écritures en jeu », dans Un siècle en cinq actes, pp. 105-136.

Deltenre-De Bruycker (Chantal).— Bauchau (Henry), « Blanche Jouve, le don de la parole. Propos recueillis par Chantal Deltenre-De Bruycker », dans Les Constellations impérieuses d’Henry Bauchau, pp. 15-28.

Demoulin (Laurent).– Voir Littératures mineures en langue majeure.

Demoulin (Laurent), « Conclusions fictives. Comment peut-on être francophone ? », dans Littératures mineures en langue majeure, pp. 307-315.

Demoulin (Laurent), « 16 avril 1923. André Baillon à la Salpêtrière. L’écrivain et la folie », dans Histoire de la littérature belge francophone, pp. 295-304.

Demoulin (Laurent). Voir Bertrand (Jean-Pierre).

Denis (Benoît). Voir Histoire de la littérature belge francophone.

Denis (Benoît), « 12 septembre 1995. Pierre Mertens est assigné en référé devant le tribunal de Paris pour son roman Une paix royale. L’intellectuel et ses fables », dans Histoire de la littérature belge francophone, pp. 533-543.

Denis (Benoît). — Swennen (René), Les Trois Frères. Lecture de Benoît Denis. Bruxelles, Labor, coll. Espace Nord, 2003, pp. 213-233.

Denis (Benoît), « Simenon au panthéon de “La Pléiade” », entretien avec Jean-Louis Dufays et Jean-Luc Davagle, dans Français 2000. Bulletin de la Société belge des professeurs de français, n˚187, septembre 2003, pp. 55-67.

Denis (Benoît), « L’Histoire par allusion », dans Traces, n˚14 (Simenon et son siècle), Université de Liège, Centre d’Études Georges Simenon, 2003, pp. 95-109.

Denis (Benoît), « Simenon et la “crise” du roman », dans Traces, n˚15 (Simenon et le roman), Université de Liège, Centre d’Études Georges Simenon, 2004, pp. 95-106.

Denis (Benoît). Voir Dubois (Jacques).

Denis (Benoît), « Simenon, le roman et l’Histoire », dans Le Roman de Simenon, pp. 87-112.

den Toonder (Jeannette). Voir Amélie Nothomb.

de Paepe (Christian), « Les relations entre Verhaeren et le monde hispanique. Petit essai de révision », dans Littératures en contact, pp. 167-184.

de Palacio (Jean), « Poétique de l’hystérie, ou de la maigreur en littérature », dans L’Hystérie de la belgité, pp. 79-90.

Deprez (Bérengère), Marguerite Yourcenar. Écriture, maternité, démiurgie. Bruxelles, Bern, Berlin, Frankfurt a.M., New York, Oxford, Wien, P.I.E. – Peter Lang, 2003, 330 p.

Desmarets (Hubert), « D’un horizon à l’autre : L’Étonnant voyage de Hareton Ironcastle », dans La Belgique : un jeu de cartes ?, pp. 155-170.

Desmarets (Hubert), « Le Cimetière de Marlyweck : comme un chant de ruines », dans Jean Ray / John Flanders. Croisement d’ombres, pp 123-132.

de Smedt (Raphaël), « Franz Hellens et l’Académie », dans Littératures en contact, pp. 111-120.

de Smedt (Raphaël), « “Vision de Bergen”. Impression poétique de Franz Hellens », dans Les Écritures poétiques de Franz Hellens, pp. 15-20.

Detemmerman (Jacques), « Autour de “La Légende humaine”. Auguste Dupont, Charles Dumercy et Max Elskamp », dans Autour de Max Elskamp, pp. 169-202.

Detemmerman (Jacques), « Van Lerberghe et la pédagogie. Rêveries et velléités », dans Littératures en contact, pp. 75-88.

Detienne (Daniel), « Généalogie sommaire de la famille de Jules Minne, poète », dans Jules Minne, pp. 97-101.

Devillez (Virginie), « 1919. Fondation de la section belge de la iiie Internationale. Les écrivains belges et le communisme : histoire d’une union impossible », dans Histoire de la littérature belge francophone, pp. 249-259.

Devillez (Virginie), « Les arts en crise : la Belgique dans le contexte européen (1918-1940) », dans Une Europe en miniature ?, pp. 52-62.

Devriend (Jacques), « Une rencontre », dans Les Constellations impérieuses d’Henry Bauchau, pp. 78-85.

De Wandeler (Cécile), « La reconstruction du féminin chez Claire Lejeune : Langue-mère et mythes post-historiques », dans Odilon-Jean Périer, pp. 85-93.

D’Hulst (Lieven), « Les Wallonades (1845) de Joseph Grandgagnage ou le laboratoire de la poésie belge », dans Littératures mineures en langue majeure, pp. 205-217.

D’Hulst (Lieven), « 1838. Conscience publie Le Lion des Flandres. Un essai d’épopée nationale », dans Histoire de la littérature belge francophone, pp. 33-42.

D’Hulst (Lieven), « Pour une histoire de la poésie belge antérieure à 1880 », dans Littératures en contact, pp. 15-30.

Dirkx (Paul), « 2 décembre 1937. Charles Plisnier remporte le Prix Goncourt. Création et séduction », dans Histoire de la littérature belge francophone, pp. 391-400.

162.Dirkx (Paul), « Les ruses de l’autodomination. Constant Burniaux et la presse littéraire française », dans Littératures en contact, pp. 235-244.

Droixhe (Daniel) & Ledain (Olivier), « 22 août 1852. Un accord avec la France met fin à la contrefaçon en Belgique. De “l’incapacité littéraire des Belges”. Complexe national et contrefaçon », dans Histoire de la littérature belge francophone, pp. 69-84.

Dubois (Jacques), « Le Triangle rhétorique de la poésie en Wallonie : Cliff – Verheggen – Saviztkaya », dans Febel (Gisela) & Grote (Hans), Hrsg., Perspektiven französischsprachiger Gegenwartslyrik. Frankfurt a.M., Berlin,... Peter Lang, 2003, 359 p. ; pp. 183-191.

Dubois (Jacques), « 1981. Création de la Communauté française de Belgique et de la Promotion des lettres. L’institution de la littérature », dans Histoire de la littérature belge francophone, pp. 499-511.

Dubois (Jacques).— Simenon (Georges), Romans. Édition établie par Jacques Dubois avec Benoît Denis. Paris, Gallimard, coll. Bibliothèque de la Pléiade, 2003, 2 volumes : xciii + 1493 p., xxi + 1736 p.

Dubois (Jacques), « Rumeur-sur-Meuse. La grève des Trois-Huit », dans Le Roman de Simenon, pp. 67-76.

Duhamel (Joseph), « Jean Ray / John Flanders : une question de regards », dans Jean Ray / John Flanders. Croisement d’ombres, pp 147-158.

Dumortier (Jean-Louis), Georges Simenon, un romancier pour aujourd’hui ? Bruxelles, Labor, coll. Un livre, une œuvre, 2003, 99 p. [CR dans Textyles, n˚26-27, pp. 194-197].

Dumortier (Jean-Louis), Pour lire Pedigree. Marche-en-Famenne, Province du Luxembourg. Service du livre luxembourgeois & Labor, 2003, 36 p.

Dumortier (Jean-Louis), « Faire lire Simenon en classe de français. Suggestions pour une séquence pédagogique au troisième degré de l’enseignement secondaire », dans Français 2000, n˚187, pp. 19-26.

Dumortier (Jean-Louis). Voir Le Roman de Simenon.

Dumortier (Jean-Louis), « La saga de(s) Simenon ou l’épopée impossible », dans Le Roman de Simenon, pp. 157-197.

Durand (Pascal), « Le pas du temps ou l’incorporation du social », dans Le Roman de Simenon, pp. 125-153.

Durand (Pascal), « La Librairie internationale Albert Lacroix, Verboeckhoven et Cie publie Les Misérables de Victor Hugo. Le contrat du siècle », dans Histoire de la littérature belge francophone, pp. 95-106.

Elefante (Chiara). Voir Davenport (Anne).

Elefante (Chiara), « “Amour Diotime” : une lecture intertextuelle », dans Les Constellations impérieuses d’Henry Bauchau, pp. 212-237.

Elefante (Chiara), « Bruges-la-Morte, du roman au film : la névrose, entre masculin et féminin », dans L’Hystérie de la belgité, pp. 109-131.

Emmanuel (François), « Dans la maison d’inconnaissance », dans Les Constellations impérieuses d’Henry Bauchau, pp. 437-451.

Enache (Eugenia), « L’art dans les romans de Georges Rodenbach », dans Annales Universitatis Apulensis, série Philologica, Alba Iulia, n˚3, 2002, pp. 159-164.

Engel (Vincent). Voir Nouvelles et nouvellistes belges.

Favre (Yves-Alain) « Le poète de la chambre intérieure », dans Odilon-Jean Périer, pp. 20-23.

Fayet (Agnès), « Saraï, la servante et la courtisane », dans Bulletin, (La Flèche, SIEY), n˚24, décembre 2003, pp. 89-107, ill.

Fayet (Agnès). Voir Terneuil (Alexandre).

Fayt (René), « Max Elskamp et ses amis. Notes et anecdotes », dans Autour de Max Elskamp, pp. 13-80.

Filaire (Marc-Jean), « “Comment Wang-Fô fut sauvé”. Récit d’une disparition et disparition du récit », dans Bulletin, (La Flèche, SIEY), n˚24, décembre 2003, pp. 59-74.

Fognini (Mireille), « De la “diction poétique” du rêve et du mythe chez Bauchau », dans Les Constellations impérieuses d’Henry Bauchau, pp. 488-496.

Foulon (Roger), « Maurice des Ombiaux », dans Nouvelles et nouvellistes belges, pp. 137-146.

Fraiture (Pierre-Philippe), « Henri Cornélus ou les rêveries didactiques d’un nouvelliste colonial », dans Nouvelles et nouvellistes belges, pp. 309-326. [CR dans Textyles, n˚25, 2003, pp. 106-108].

Friedman (Donald Flanell).– An Anthology of Belgian Symbolist Poets. Edited and translated by Donald Flanell Friedman. New York, Bern, Berlin,... Peter Lang, coll. Belgian Francophone Library vol. 15, 2003, 268 p., ill.

Gabolde (Isabelle), « Échos allemands dans l’œuvre d’Henry Bauchau », dans Les Constellations impérieuses d’Henry Bauchau, pp. 190-211.

Gabolde (Isabelle). — « Entretien d’Isabelle Gabolde avec Henry Bauchau », dans Les Constellations impérieuses d’Henry Bauchau, pp. 533-539.

Gascoigne (David), « Amélie Nothomb and the Poetics of Excess », dans Amélie Nothomb, pp. 127-134.

Gauvin (Lise).– Voir Littératures mineures en langue majeure.

Gennaro (Rosario) & Musarra (Franco), « Ungaretti e Hellens : un’amicizia letteraria », dans Littératures en contact, pp. 147-166.

Gnocchi (Maria Chiara), « “Un Belge à Paris” : choix de lettres d’écrivains et critiques français à André Baillon », commenté par Maria Chiara Gnocchi, dans Les Nouveaux Cahiers André Baillon, pp. 29-37.

Godenne (René). Voir Nouvelles et nouvellistes belges.

Godenne (René), « Marianne Pierson-Piérard », dans Nouvelles et nouvellistes belges, pp. 269-272.

Godenne (René), « Jacques Sternberg, nouvelliste », dans Nouvelles et nouvellistes belges, pp. 367-386.

Godenne (René), « Françoise Mallet-Joris », dans Nouvelles et nouvellistes belges, pp. 393-398.

Golieth (Catherine). Voir Terneuil (Alexandre).

Gonzalez Salvador (Ana), « 22 novembre 1924. Nougé, Goemans et Lecomte fondent Correspondance. Le surréalisme à la belge », dans Histoire de la littérature belge francophone, pp. 305-313.

Gonzalez Salvador (Ana), « La Belgité à la lumière de l’hystérie », dans L’Hystérie de la belgité, pp. 65-77.

Gorceix (Paul), « Maurice Maeterlinck, Confession de poète, un texte-manifeste de la création poétique symboliste », dans Littératures en contact, pp. 57-64.

Gorceix (Paul), « Georges Rodenbach : Musée des Béguines et Le Rouet des brumes. Entre le conte et la nouvelle », dans Nouvelles et nouvellistes belges, pp. 47-60.

Gorceix (Paul), « Charles Van Lerberghe et les Contes hors du temps », dans Nouvelles et nouvellistes belges, pp. 109-122.

Gorceix (Paul), « Mélusine de Franz Hellens. Rêve, fantastique et surréalité », dans Les Écritures poétiques de Franz Hellens, pp. 147-158.

Gorceix (Paul), « Maurice Maeterlinck : le conteur », dans Nouvelles et nouvellistes belges, pp. 123-136.

Gorrara (Claire), « L’Assassinat de l’écriture : Amélie Nothomb’s Les Combustibles », dans Amélie Nothomb, pp. 105-113.

Gousseau (Josette), « Une femme prend la parole dans Jocaste de Michèle Fabien », dans Thieves of Languages/Ladre di linguaggi. Il mito nell’immaginario femminile, a cura di Eleonara Chiavetta. Palermo, Annali della Facoltà di Lettere e Filosofia dell’Università di Palermo, coll. La Memoria, n˚14, 2003, pp. 153-164.

Grassi (Marie-Claire), « Le taoïsme dans “Comment Wang-Fô fut sauvé” », dans Bulletin, (La Flèche, SIEY), n˚24, décembre 2003, pp. 75-87.

Gravet (Catherine). Voir Roy (Philippe).

Gravet (Catherine), « Actualités elskampiennes », dans Autour de Max Elskamp, pp. 203-214.

Gravet (Catherine), « De la vérité à la justice. Immigration maghrébine et autobiographie », dans L’Autobiographie dans l’espace francophone, pp. 87-130.

Grutman (Rainier). Voir Histoire de la littérature belge francophone.

Grutman (Rainier), « 28 juillet 1830. Un mois avant l’insurrection bruxelloise, la Revue belge publie les “Conjectures sur l’avenir littéraire de la Belgique” de Pierre Claes. De l’indifférence en matière de littérature », dans Histoire de la littérature belge francophone, pp. 21-31.

Grutman (Rainier), « 14 juillet 1932. L’enseignement est réorganisé en fonction du principe de l’unilinguisme territorial. La question linguistique en littérature », dans Histoire de la littérature belge francophone, pp. 357-367.

Grutman (Rainier), « Altérités linguistiques dans la littérature belge. L’exemple de Jean Muno », dans Littératures mineures en langue majeure, pp. 145-158.

Gullentops (David), « Verhaeren et Marinetti », dans Littératures en contact, pp. 133-146.

Guyaux (André). Voir Odilon-Jean Périer.

Guyaux (André), « Bibliographie [Odilon-Jean Périer] », dans Odilon-Jean Périer, pp. 74-84.

Halen (Pierre) & Piret (Pierre), « Bibliographie courante des travaux [dans le domaine des lettres belges de langue française] publiés en 2002 (avec un supplément pour 2000 et 2001) », dans Odilon-Jean Périer, pp. 118-130.

Halen (Pierre), « Fallait-il brûler la littérature coloniale ? », dans Littératures en contact, pp. 245-258.

Halen (Pierre), « Une belligérance française. Images conflictuelles du centre dans le roman francophone contemporain (Godbout, Muno, Confiant) », dans Littératures mineures en langue majeure, pp. 219-236.

Halen (Pierre), « Le “système littéraire francophone”. Quelques réflexions complémentaires », dans Les Études littéraires francophones : état des lieux. Actes du colloque organisé par les universités de Leuven, Kortrijk et de Lille, 2-4 mai 2002. Textes réunis par Lieven D’Hulst et Jean-Marc Moura. Lille, Éditions du Conseil scientifique de l’Université Charles de Gaulle – Lille 3, coll. Travaux et recherches, 2003, 292 p. ; pp. 25-38.

Halen (Pierre), « La Belgique, carrefour de cultures ? Essai d’un bilan linguistique et identitaire », dans Schmeling (Manfred) et Duhem (Sandra), Hrg., Sprache und Identität in frankophonen Kulturen. Langue, identité et francophonie. Oplade, Leske & Budrich, coll. Jahrbuch des Frankreichzentrums der Universität Saarlandes, Band 4, 2001/2002, 2003, pp. 65-81.

Halen (Pierre), « 1908. Le Roi Léopold II cède la colonie du Congo à la Belgique. Une littérature coloniale », dans Histoire de la littérature belge francophone, pp. 227-238.

Halley (Achmy), « Un “texte oublié” de Marguerite Yourcenar », dans Bulletin, (La Flèche, SIEY), n˚24, décembre 2003, pp. 23-24.

Halley (Achmy), « Yourcenar et Cocteau. Une amitié à part », dans Bulletin, (La Flèche, SIEY), n˚24, décembre 2003, pp. 149-171, fac-similés.

Hauzeur (Geneviève).— Lambersy (Werner), Maîtres et maisons de thé. Paris, Hors Commerce, 2003, pp. 141-159.

Hauzeur (Geneviève), « André Baillon : La vie est quotidienne ou l’amplification de l’anodin », dans Nouvelles et nouvellistes belges, pp. 151-168.

Hauzeur (Geneviève), « André Baillon parle de ses livres : les chemins sinueux d’une “parole d’écrivain” », dans Les Nouveaux Cahiers André Baillon, pp. 8-28.

Hélin (Étienne), « Comment Simenon apprend à découvrir les gens de son quartier », dans Le Roman de Simenon, pp. 77-85.

Henrot (Geneviève), Henry Bauchau poète. Le Vertige du seuil. Genève, Droz, coll. Histoire des idées et critique littéraire, volume 405, 2003, 187 p.

Henrot-Sostero (Geneviève), « La sémiose des astres : lecture de Double zodiaque », dans Les Constellations impérieuses d’Henry Bauchau, pp. 141-165.

Hirschi (Stéphane), « Ce pays dont Brel a fait tout un plat », dans La Belgique : un jeu de cartes ?, pp. 255-290.

Houssais (Yvon), « Du bon usage du narrataire. Analyse du narrataire dans les Nouvelles orientales », dans Bulletin, (La Flèche, SIEY), n˚24, décembre 2003, pp. 49-58.

Hovasse (Jean-Marc), « 12 décembre 1851. Jacques Firmin Lanvin descend du train à Bruxelles. Victor Hugo et les écrivains français en Belgique », dans Histoire de la littérature belge francophone, pp. 57-67.

Huftier (Arnaud).— Jean Ray / John Flanders, La Flandre Libérale. Œuvres complètes / Verzameld werk 2. Présentations d’Arnaud Huftier. Kuurne, Vriendenkring Jean Ray / Amicale Jean Ray, 2003, 380 p. [ouvrage bilingue français/néerlandais. Contient des textes de Jean Ray et plusieurs lectures critiques] [CR dans Textyles, n˚26-27, pp. 188-189].

Huftier (Arnaud), « Essence et co-naissance de Wens (S.A. Steeman) : le cadavre dans le tapis », dans Premières enquêtes. Édité par Daniel Compère. 2003 ( = Rocambole, n˚22), pp. 73-86.

Huftier (Arnaud), « Pour une relecture des “Contes noirs du Golf” », dans Jean Ray / John Flanders, Contes golfiques. Kuurne, Sailor’s Memories, 2003, pp. 5-16.

Huftier (Arnaud), « Je vous donne mon Parc artificiel : Franz Hellens et le double champ des Herbes méchantes », dans Les Écritures poétiques de Franz Hellens, pp. 181-209.

Huftier (Arnaud), « John Flanders dans Tintin : les “rencontres” texte / image(s) », dans Jean Ray / John Flanders, Tintin – Kuifje. Kuurne, Sailor’s Memories, 2003, pp. 37-50.

Huftier (Arnaud), « Rosny aîné et les frontières : l’entre-deux-guerres et l’entre-deux-terres », dans La Belgique : un jeu de cartes ?, pp. 11-26.

Huftier (Arnaud), « Déliquescence et déplacement du merveilleux scientifique : Maurice Renard, André Couvreur et Rosny aîné », dans La Belgique : un jeu de cartes ?, pp. 75-132.

Huftier (Arnaud), « Les Ombres de l’aventure. Pour une mise en perspectives », dans Jean Ray / John Flanders. Croisement d’ombres, pp 9-35.

Huftier (Arnaud), « De Apollinaire à Jean Ray : l’ivresse sans fin du Bout de la rue », dans Jean Ray / John Flanders. Croisement d’ombres, pp 91-111.

Huftier (Arnaud).– Voir La Belgique : un jeu de cartes ?

Hunter (Adriana), « Narrative Voice in Amélie Nothombs’s Stupeur et tremblements : A translator’s Impression », dans Amélie Nothomb, pp. 172-175.

Ibarhim-Lamrous (Lila), « Le Voyage rétrospectif de Franz Hellens : un regard “naïf” sur l’Afrique du Nord ? », dans Les Écritures poétiques de Franz Hellens, pp. 49-60.

Jaccomard (Hélène), « Self in Fabula : Amélie Nothomb’s Three Autobiographical Works », dans Amélie Nothomb, pp. 11-23.

Jacques (Georges), « Georges Thinès nouvelliste ou L’art est difficile », dans Nouvelles et nouvellistes belges, pp. 387-392.

Jago-Antoine (Véronique), « La transposition du geste pictural dans le cycle œdipien d’Henry Bauchau », dans Les Constellations impérieuses d’Henry Bauchau, pp. 412-436.

Jago-Antoine (Véronique), « 1958. Francis Walder reçoit le prix Goncourt pour Saint-Germain ou la négociation. Triomphe et vacillement du néoclassicisme », dans Histoire de la littérature belge francophone, pp. 421-430.

Jamati (Paul), « Le Premier Couple », dans La Belgique : un jeu de cartes ?, pp. 71-74.

Javeau (Claude), « Sois Belge et ne te tais pas », dans L’Hystérie de la belgité, pp. 51-64.

Jordan (Shirley Ann), « Amélie Nothomb’s Combative Dialogues : Erudition, Wit and Weaponry », dans Amélie Nothomb, pp. 93-104.

Jouanny (Robert), « Échos d’une hystérie latente dans la vie et dans l’œuvre d’André Baillon », dans L’Hystérie de la belgité, pp. 237-260.

Jour (Jean), Simenon romancier-nu. Coulommiers, éditions Dualpha, coll. Politiquement incorrect, 2003, 252 p.

Kalulu Bisanswa (Justin), « 30 juin 1960. Après de “funestes atermoiements” de la Belgique, et dans une “précipitation inconsidérée”, le Congo accède à l’indépendance politique. Belgique-Congo : des noces tumultueuses », dans Histoire de la littérature belge francophone, pp. 431-440.

Klatte (Gerlinde), « Feu, brume, soleil : l’imaginaire de la lumière dans l’œuvre de Franz Hellens », dans Les Écritures poétiques de Franz Hellens, pp. 117-138.

Klein (Gérard), « Aperçu sur la taxinomie de variétés du roman dans l’œuvre de Rosny aîné », dans La Belgique : un jeu de cartes ?, pp. 133-144.

Klinkenberg (Jean-Marie), Petites mythologies belges. Bruxelles, Labor ; Édition Espace de Libertés, coll. Liberté j’écris ton nom, 2003, 96 p. [CR dans Textyles, n˚26-27, pp. 179-180].

Klinkenberg (Jean-Marie), « Autour du concept de langue majeure. Variations sur un thème mineur », dans Littératures mineures en langue majeure, pp. 41-56.

Klinkenberg (Jean-Marie), « 19 avril 1839. L’Europe consacre l’existence de la Belgique. La littérature belge aura-t-elle lieu ? », dans Histoire de la littérature belge francophone, pp. 43-55.

Klinkenberg (Jean-Marie), « 1966. Jacques Brel fait ses adieux à la scène. Identité et chanson », dans Histoire de la littérature belge francophone, pp. 441-453.

Klinkenberg (Jean-Marie). — Detrez (Conrad), L’Herbe à brûler. Lecture de Jean-Marie Klinkenberg. Bruxelles, Labor, coll. Espace Nord, pp. 309-343.

Klüppelholz (Heinz), « Un vieux séducteur découvre l’amour : le Don Juan de Charles Bertin », dans Revue luxembourgeoise de littérature générale et comparée, (Université du Luxembourg), 2003-2004, pp. 74-95.

Kluppelholz (Heinz), « La Halte catholique de Michel de Ghelderode », dans Nouvelles et nouvellistes belges, pp. 203-216.

Klûppelholz (Heinz), « Bass-Bassina Boulou de Franz Hellens, “véritable roman nègre” ? », dans Les Écritures poétiques de Franz Hellens, pp. 35-48.

Korzeniowska (Victoria B.), « Bodies, Space and Meaning in Amélie Nothomb’s Stupeur et tremblements », dans Amélie Nothomb, pp. 39-49.

La Bouverie (Jean-François), Carpentier (Catherine), Cordy (Valérie), Sallin (Gisèle), « Le texte et la scène », dans Les Constellations impérieuses d’Henry Bauchau, pp. 513-525.

Laouyen (Mounir), « Forme et signification dans Le Naïf de Franz Hellens », dans Les Écritures poétiques de Franz Hellens, pp. 259-264.

Latin (Danièle), « Le local et le mondial : regards croisés sur la référence simenonienne », dans Le Roman de Simenon, pp. 199-218.

Leclercq (Nicole). Voir Un siècle en cinq actes.

Ledain (Olivier). Voir Droixhe (Daniel).

Leduc-Adine (Jean-Pierre), « 1880. Henry Kistemaeckers devient l’éditeur des naturalistes. Les choix d’un éditeur : de la commune au naturalisme », dans Histoire de la littérature belge francophone, pp. 127-137.

Lee (Mark D.), « Amélie Nothomb : Writing Childhood’s End », dans Amélie Nothomb, pp. 142-153.

Le Garrec (Lénaïk), « Beastly Beauties and Beautiful Beasts », dans Amélie Nothomb, pp. 64-70.

Lefort (Régis), « Le souverain et l’otage », dans Les Constellations impérieuses d’Henry Bauchau, pp. 238-259.

Lemaire (Jean-Charles), Simenon jeune journaliste. Un anarchiste conformiste. Bruxelles, Complexe, 2003, 240 p.

Lemoine (Michel), Simenon. Écrire l’homme. Paris, Gallimard, coll. Découvertes n˚ 429, 2003, 143 p., ill. [CR dans Textyles, n˚23, 2001, p. 132].

Lemoine (Michel), « De Liège à l’univers », dans Le Roman de Simenon, pp. 219-244.

Lemoine (Michel) et Carly (Michel), Les Chemins belges de Simenon. Liège, Éditions du Céfal, 2003, 180 p. [CR dans Textyles, n˚25, 2003, p. 111].

Leonardy (Ernst), « La revue Krautgarten, le théâtre AGORA et la littérature de la Communauté germanophone de Belgique », dans Une Europe en miniature ?, pp. 90-97.

Leuilliot (Bernard), — « Correspondance Jean Paulhan – O.-J. Périer (1922-1927), établie et annotée par Bernard Leuilliot », dans Odilon-Jean Périer, pp. 47-73.

Levet (Marie-Cécile), « Paysages d’Elseneur », dans Les Écritures poétiques de Franz Hellens, pp. 21-34.

Liesegang (Kerstin), « Le journal inédit du Régiment noir. “L’intérêt pour soi ne suffit plus” », dans Les Constellations impérieuses d’Henry Bauchau, pp. 164-189.

Linkhorn (Renée), « Du fait vécu au fait littéraire. Transmutation du quotidien chez Marcel Thiry et Renée Brock », dans Nouvelles et nouvellistes belges, pp. 185-202.

Lits (Marc), « 1931. Simenon lance la série des Maigret par un “Bal anthropométrique” auquel assiste le Tout-Paris. L’impossible choix entre la production de masse et la reconnaissance littéraire », dans Histoire de la littérature belge francophone, pp. 347-356.

Lope (Hans-Joachim). Voir Une Europe en miniature ?

Lope (Hans-Joachim), « “Pourquoi n’aurions-nous pas de lyre ?” » Remarques sur les Poésies d’Édouard Wacken », dans Une Europe en miniature ?, pp. 16-22.

López Morales (Laura). Voir Davenport (Anne).

Lord (Michel), « Thomas Owen, nouvellier et magicien gothique (post)moderne », dans Nouvelles et nouvellistes belges, pp. 273-296.

Lucien (Mirande), « 1888. Publication de la première version de La Nouvelle Carthage. Georges Eekhoud, du régionalisme à la question homosexuelle », dans Histoire de la littérature belge francophone, pp. 161-169.

Lupu-One (Raluca), « Cobra : du surréalisme à l’art expérimental », dans Analele Universitii din Oradea, 2003, pp. 13-29.

Lysoe (Éric), « Œdipe, Diotime et Antigone ou la restauration de l’espace mythique », dans Les Constellations impérieuses d’Henry Bauchau, pp. 332-351.

Lysoe (Éric).– Littératures fantastiques. Belgique, terre de l’étrange. Contes réunis par Éric Lysoe. Tome 1 : 1830-1887. Tome 2 : 1887-1914. Bruxelles, Labor, coll. Espace Nord Repères, 2003, 385 p. - 375 p. [CR dans Textyles, n˚23, 2001, pp. 120-121].

Lysoe (Éric), « Les Anti/é-miroirs de Magritte », dans Peter André Bloch et Peter Schnyder, Miroirs – Reflets. Strasbourg, P.U.Strasbourg, coll. Europes littéraires, 2003, pp. 223-236.

Lysoe (Éric), « 1920. Franz Hellens publie Mélusine. La Belgique fantastique au prisme de la femme au bain », dans Histoire de la littérature belge francophone, pp. 203-216.

Lysoe (Éric), « Aux carrefours du romanesque : Rosny aîné, poète de l’Impur », dans La Belgique : un jeu de cartes ?, pp. 37-60.

Lysoe (Éric), « Entre fantastique et objectivation : l’hystérie dans En ville morte », dans L’Hystérie de la belgité, pp. 261-291.

Lysoe (Éric), « L’Homme qu’on voulait rendre invisible : pour une édition critique de l’œuvre de Jean Ray », dans Jean Ray / John Flanders. Croisement d’ombres, pp. 173-192.

Lysoe (Éric), « Un prototype du réalisme magique ? En ville morte, premier roman de Franz Hellens », dans Les Écritures poétiques de Franz Hellens, pp. 89-105.

Manea (Lucia). Voir Terneuil (Alexandre).

Maniutiu (Anca), Carnavalul si Ciuma Poetici teatrale in oglinda. Cluj-Napoca, Casa cartii de Stiinta, Colectia belgica, 2003, 204 p. [CR dans Textyles, n˚26-27, pp. 192-194].

Marchetti (Adriano), « Le labyrinthe : mythe de l’écriture / écriture du mythe », dans Les Constellations impérieuses d’Henry Bauchau, pp. 288-307.

Martin (Jean-Pierre), Henri Michaux. Paris, Gallimard, 2003, 743 p.

Martin-Schmetz (Victor), « Verhaeren et les fondateurs de l’Art jeune », dans Littératures en contact, pp. 65-74.

Marx (Jacques), « Mzab. Avec José Gers », dans La Revue générale, n˚5, mai 2003, pp. 39-46.

Marx (Jacques), « L’Afrique du Nord ans la littérature belge. État des lieux », dans Littérature et colonies. Actes réunis par Jean-François Durand et Jean Sévry. Paris-Pondicherry, Kailash éditions, coll. Les Cahiers du SIELEC, n˚1, 2003, 338 p. ; pp. 55-86 [Picard, Gers, Stiévenart, etc.].

Marzo (Stefania). Voir Tack (Lieven).

Mazza (Valentina), « L’Œuvre au noir de Marguerite Yourcenar : quelques exemples de composition », dans Bulletin, (La Flèche, SIEY), n˚24, décembre 2003, pp. 109-128.

Mengal (Paul), « Convulsions sociales et convulsions des corps », dans L’Hystérie de la belgité, pp. 9-22.

Mercier (Paul), « Les rêveries de l’enfant chez l’adulte », dans Le Roman de Simenon, pp. 281-314.

Meurée (Christophe), « Le silence et la mort. Malédiction et défiguration dans la littérature belge d’expression française » dans Le Langage et l’homme, vol. XXXVIII, n˚1, juin 2003, pp. 171-188.

Meylaerts (Reine), « 1er mars 1937. Le Manifeste du groupe du Lundi condamne le régionalisme littéraire. Enjeux nationaux et internationaux de la question identitaire », dans Histoire de la littérature belge francophone, pp. 379-389.

Meylaerts (Reine), « Bruxelles-Paris anno 1925 : chronique d’un voyage aller-retour », dans Littératures en contact, pp. 221-234.

Meylaerts (Reine), « Cent soixante ans sans la Flandre ou les trous de l’historiographie belge », dans Une Europe en miniature ?, pp. 81-89.

Michel (Cécile), « 1920-1940. L’entre-deux-guerres entre modernité et tradition populaire », dans Un siècle en cinq actes, pp. 35-57.

Michel (Geneviève), « Périer-Nougé-Cocteau », dans Odilon-Jean Périer, pp. 44-46.

Mijea (Camelia-Meda), « La Femme partagée. L’amitié et la tentation de la perfection », dans Les Écritures poétiques de Franz Hellens, pp. 61-74.

Miyahara (Yotaro). Voir Davenport (Anne).

Moens (François). Voir Nouvelles et nouvellistes belges.

Montandon (Alain), « Critique intuitive et poétique de Franz Hellens », dans Les Écritures poétiques de Franz Hellens, pp. 235-248.

Morelli (Anne), « 1986. Girolamo Santocono publie Rue des Italiens. La littérature métissée », dans Histoire de la littérature belge francophone, pp. 525-532.

Mouchart (Benoît) et Rivière (François), La Damnation d’Edgar P. Jacobs. Paris, Seuil / Archimbaud, 2003, 340 p. [Biographie].

Musarra (Franco). Voir Gennaro (Rosario).

Nannoni (Catia), « Hystérie et mélancolie dans les Contes hors du temps de Charles Van Lerberghe », dans L’Hystérie de la belgité, pp. 181-200.

Neuschäfer (Anne). Voir Les Constellations impérieuses d’Henry Bauchau.

Neuschäfer (Anne), « De La Cité chrétienne au Journal d’un mobilisé », dans Les Constellations impérieuses d’Henry Bauchau, pp. 47-77.

Neuschäfer (Anne). Voir Davenport (Anne).

Nyssen (Hubert), « “Ceci n’est pas une pipe”. Réflexions sur quelques tremblements », dans Le Roman de Simenon, pp. 335-346.

Ordonselli (Barbara), « L’hystérie dans la poésie d’Iwan Gilkin », dans L’Hystérie de la belgité, pp. 149-180.

Ost (Isabelle), « Du clown au tragédien : le grotesque dans le théâtre de Michel de Ghelderode », dans Une Europe en miniature ?, pp. 108-115.

Otten (Michel), « Paysage d’exil », dans Littératures en contact, pp. 121-132.

Otten (Michel), « L’étranger et sa muse », dans Odilon-Jean Périer, pp. 38-43.

zwald (Thierry), « La Rue aux trois poussins de Simenon : sept récits de l’ombre », dans Nouvelles et nouvellistes belges, pp. 231-252.

Pano Alamán (Ana), voir L’Hystérie de la belgité.

Paque (Jeannine), Jacqueline Harpman. Dieu, Freud et moi : les plaisirs de l’écriture. Hannut, Éditions Luce Wilquin, coll. L’œuvre en lumière, 2003, 184 p., ill.

Paque (Jeannine), « 1886. Albert Mockel fonde La Wallonie. Entre Liège et Paris », dans Histoire de la littérature belge francophone, pp. 151-159.

Paque (Jeannine), « La mère, la mère, la mère ! L’autobiographie d’un couple étrange », dans L’Autobiographie dans l’espace francophone, pp. 131-176.

Pardo Jimenez (Pedro), « Beatrix Beck, du roman à la nouvelle », dans Nouvelles et nouvellistes belges, pp. 327-336.

Park (Sun Ah), La Fonction du lecteur dans “Le Labyrinthe du Monde” de Marguerite Yourcenar. Paris, L’Harmattan, coll. Espaces littéraires, 2003, 348 p.

Peeters (Benoît), « 1929. Naissance de Tintin. Un roman de désapprentissage », dans Histoire de la littérature belge francophone, pp. 337-345.

Pelckmans (Paul), « Pol Demade et le délire funèbre. À propos de Débonnaire Milaine », dans Littératures en contact, pp. 89-96.

Pétillon (Chantal), « Roubaix, une “colonie” belge », dans La Belgique : un jeu de cartes ?, pp. 217-236.

Peyroux (Marthe), Marguerite Yourcenar. La difficulté héroïque de vivre. Cazaubon (France), Eurédit, 2003, 211 p.

Pibarot (Annie), « Le motif de la mendiante ou “le lieu de l’écrit” », dans Les Constellations impérieuses d’Henry Bauchau, pp. 273-287.

Picot (Jean-Pierre), « L’Étonnant voyage de Hareton Ironcastle : un hapax générique », dans La Belgique : un jeu de cartes ?, pp. 171-192.

Picot (Jean-Pierre), « Franz Hellens praticien et théoricien du fantastique ? Des Réalités fantastiques au Fantastique réel », dans Les Écritures poétiques de Franz Hellens, pp. 211-222.

Picot (Jean-Pierre), « Sexe, mensonge et gastronomie : La Cité de l’indicible peur, tragédie provinciale », dans Jean Ray / John Flanders. Croisement d’ombres, pp 159-172.

Pieropan (Laurence), « L’expérience dramaturgique de l’Ensemble Théâtral Mobile de 1974 à 1979 : du brechtisme au théâtre postdramatique », dans Une Europe en miniature ?, pp. 70-80.

Pint (Frédérique). Voir Un siècle en cinq actes.

Piret (Pierre), « 30 avril 1925. Première à Paris de Tripes d’or, de Fernand Crommelynck, dans une mise en scène de Louis Jouvet. Le théâtre à l’ère de la reproductibilité technique », dans Histoire de la littérature belge francophone, pp. 325-335.

Piret (Pierre). Voir Halen (Pierre).

Plouchart (Delphine), « Le Récit belge de l’Absence, ou la thématique de l’Entre-deux. L’exemple de Jacques Sternberg », dans La Belgique : un jeu de cartes ?, pp. 237-254.

Poirier (Jacques), « Le rocher et la vague : morceler, dissoudre, représenter », dans Les Constellations impérieuses d’Henry Bauchau, pp. 261-272.

Portugaels (Lily) et Van Vlodorp (Frédéric), Les Scoops de Simenon. Georges Sim à la Gazette de Liège. Bruxelles, Éditions Luc Pire/Dexia/La Libre Belgique, 2003, 159 p., ill.

Pottier (Jean-Michel), « Fin de carrière, fin des temps : Les Instincts, le dernier roman de Rosny aîné », dans La Belgique : un jeu de cartes ?, pp. 193-210.

Preumont (Yannick), « La Fin des bourgeois de Camille Lemonnier face aux grandes chroniques familiales européennes », dans Une Europe en miniature ?, pp. 98-107.

Pries (Désirée), « Piscina : gender Identity in Métaphysique des tubes », dans Amélie Nothomb, pp. 24-35.

Purnelle (Gérald), « 1924. Marcel Thiry publie Toi qui pâlis au nom de Vancouver. “Docteur, j’ai un pied dans le xixe siècle” », dans Histoire de la littérature belge francophone, pp. 315-323.

Py (Bertrand). Voir Davenport (Anne).

Quaghebeur (Marc).– de Ghelderode (Michel), Le Soleil se couche. L’École des bouffons. Lecture de Marc Quaghebeur. Bruxelles, Labor, coll. Espace Nord n˚182, 2003, 167 p. ; pp. 123-165.

Quaghebeur (Marc). Voir Les Constellations impérieuses d’Henry Bauchau.

Quaghebeur (Marc), « Le tournant de La Déchirure », dans Les Constellations impérieuses d’Henry Bauchau, pp. 86-139.

Quaghebeur (Marc), « 1898. L’Espagne perd ses colonies de Cuba et des Philippines. Le mythe de l’Espagne dans l’imaginaire littéraire belge », dans Histoire de la littérature belge francophone, pp. 203-216.

Quaghebeur (Marc), « Quand le mythe du xvie siècle rejoint celui de la Flandre picturale », dans Ferenczi (László), Köszöntése 65. Születésnapja Alkalmából. Miskolc, Miskolci Egyetem Gazdaságtudományi Kara Felelos kiadó : Kabdebó Lóránt, 2003, pp. 189-197.

Quaghebeur (Marc), « Restitution du sujet et du langage d’une histoire chez Nicole Malinconi », dans C. Boustani (éd.), Aux frontières des deux genres. En hommage à Andrée Chedid. Paris, Karthala, 2003, pp. 307-324.

Quaghebeur (Marc). Voir Bauchau en Suisse.

Quaghebeur (Marc). Voir Entre aventures, syllogismes et confessions.

Quaghebeur (Marc), « Histoire et mémoire ; désir et fidélité ; enfance et exil », dans Entre aventures, syllogismes et confessions, pp. 99-124.

Quaghebeur (Marc), « Œdipe sur la route, l’accomplissement d’une œuvre », dans Entre aventures, syllogismes et confessions, pp. 165-197.

Radulescu (Roxana), « Jacqueline Harpman, lectrice du monde », dans Entre aventures, syllogismes et confessions, pp. 199-216.

Raxhon (Philippe), « L’Histoire avec des pincettes », dans Le Roman de Simenon, pp. 21-65.

reggiani (Licia), « Hystérie et colonisation », dans L’Hystérie de la belgité, pp. 307-320.

Renouprez (Martine), « 1973. Françoise Collin et Jacqueline Aubenas fondent Les Cahiers du Grif. Féminisme et littérature », dans Histoire de la littérature belge francophone, pp. 479-488.

Renouprez (Martine), « La mémoire et l’oubli dans les essais de Claire Lejeune », dans L’Autobiographie dans l’espace francophone, pp. 177-202.

Renouprez (Martine). Voir L’Autobiographie dans l’espace francophone.

Riche (Daniel), « Subversion et Empire. Jacobs : une guerre trop loin », dans Fantastique et Bande dessinée, pp. 85-95.

Rivière (François). Voir Mouchart (Benoît).

Robaey (Jean), « La langue de La Légende de Charles De Coster », dans Littératures en contact, pp. 47-56.

Robinson (Molly), « Quelques réflexions sur la construction des récits incertains de Jean-Claude Pirotte », dans Nouvelles et nouvellistes belges, pp. 399-412.

Roche (Sylviane). Voir Bauchau en Suisse.

Rodgers (Catherine), « Nothomb’s Anorexic Beauties », dans Amélie Nothomb, pp. 50-63.

Roland (Hubert), La « colonie » littéraire allemande en Belgique 1914-1918. Bruxelles, aml Éditions- Éditions Labor, coll. Archives du futur, 2003, 470 p. [CR dans Textyles, n˚25, 2003, pp. 103-104].

Roland (Hubert). Voir Une Europe en miniature ?

Rossion (Laurent), « Un langage pictural ? Le Massacre des innocents selon Breughel ou Maeterlinck », dans Littérature et peinture. Textes réunis et présentés par Serge Gaubert et Radu Toma. Bucarest, Editura Babel – Editura Universitatii din Bucuresti, 2003, 209 p. ; pp. 139-148.

Rossion (Laurent). Voir Entre aventures, syllogismes et confessions.

Rossion (Laurent), « Paul Willems : la mémoire et l’oubli. Portrait de l’auteur en lecteur », dans Entre aventures, syllogismes et confessions, pp. 143-164.

Roy (Philippe).– Lemonnier (Camille), La Petite Femme-singe [Suivi de deux notes, par Philippe Roy et Gatherine Gravet]. Bruxelles, Elaïs asbl, coll. Colonisons !, n˚5, 2003, 26 p., agrafé. [CR dans Textyles, n˚25, 2003, p. 108].

Roy (Philippe), « Camille Lemonnier nouvelliste », dans Nouvelles et nouvellistes belges, pp. 23-46.

Royère (Anne-Christine), « “Écrivons comme ça vient” : Franz Hellens et Henri Michaux », dans Les Écritures poétiques de Franz Hellens, pp. 159-180.

Rykner (Arnaud), « 1893. Lugné-Poe met en scène Pelléas et Mélisande. Le “Shakespeare belge” : Maeterlinck et la révolution théâtrale », dans Histoire de la littérature belge francophone, pp. 195-202.

Sallin (Gisèle) Voir La Bouverie (Jean-François).

Sartorius (Francis), Tirs croisés. La petite presse bruxelloise des années 1860. Préface de Gabriel Thoveron. Tusson, éditions du Lérot, 2004, 431 p.

Sauwen (Rik), « 1921. Publication du numéro “Dada” de Ça ira ! L’entrée en scène des avant-gardes », dans Histoire de la littérature belge francophone, pp. 272-281.

Schmitz (Amélie), « Henry Bauchau au risque de la presse », dans Les Constellations impérieuses d’Henry Bauchau, pp. 453-487.

Schreiber (Sylvia), « Deux Barbares en voyage : Henri Michaux und Christian Dotremont », dans Febel (Gisela) & Grote (Hans), Hrsg., Perspektiven französischsprachiger Gegenwartslyrik. Frankfurt a.M., Berlin,... Peter Lang, 2003, 359 p. ; pp. 211-228.

Schurmans (Fabrice).– de Ghelderode (Michel), La Mort du docteur Faust. Faste d’enfer. Lecture de Fabrice Schurmans. Bruxelles, Labor, coll. Espace Nord, 2003, 213 p.

Sheeren (Hugues), « La Vierge et la Bête dans L’Homme en Amour de Camille Lemonnier », dans L’Hystérie de la belgité, pp. 91-108.

Silvestri (Agnese), « René Kalisky et ses héros en mal de vivre », dans Entre aventures, syllogismes et confessions, pp. 217-258.

Somville (Pierre), « Un bel incipit », dans Le Roman de Simenon, pp. 315-320.

Soncini Fratta (Anna), « Voyage autour de ma Flandre de Michel de Ghelderode : un voyage vers l’identification aliénante », dans Ponti / ponts (Milan, Monduzzi editore / Cisalpino, Istituto editoriale universitario), n˚3, 2003, pp. 123-136.

Soncini Fratta (Anna), « “Une attaque de nerfs sur du papier”. L’écriture en Belgique, entre littérature et science (1870-1885) », dans L’Hystérie de la Belgité, pp. 23-50.

Soncini Fratta (Anna), « Les Contes du whisky : les brumes de l’alcool pour décrire l’inconscient », dans Jean Ray / John Flanders. Croisement d’ombres, pp 51-64.

Stein (Dominique), « Lettre ouverte », dans Les Constellations impérieuses d’Henry Bauchau, pp. 510-512.

Tack (Lieven) & Marzo (Stefania), « 1912. Schoenberg adapte le Pierrot lunaire d’Albert Giraud. La circulation européenne des lettres belges », dans Histoire de la littérature belge francophone, pp. 239-247.

Tavernier (Lieven), « Jean Ray, journaliste gantois », dans Jean Ray / John Flanders. Croisement d’ombres, pp 75-90.

Termite (Marinella), « “Closure” in Amélie Nothomb’s Novels », dans Amélie Nothomb, pp. 154-163.

Terneuil (Alexandre).– L’Album illustré de L’Œuvre au Noir de Marguerite Yourcenar. Sous la direction d’Alexandre Terneuil, commenté par Agnès Fayet, Catherine Golieth, Lucia Manea et Alexandre Terneuil. Tournai, La Renaissance du livre, 2003, 200 p. [CR dans Textyles, n˚25, 2003, p. 111].

Terrasse (Jean-Marc), « Does Monstruosity Exist in the Feminine ? A Reading of Amélie Nothomb’s Angels and Monsters », dans Amélie Nothomb, pp. 85-90.

Théry (Sophie), « La Gnose dans Malpertuis », dans Jean Ray / John Flanders. Croisement d’ombres, pp 133-146.

Thiry (Lise).– Thiry (Marcel), Le Tour du monde en guerre des autos-canons belges (1915-1918). Suivi de Lettres inédites d’Oscar et Marcel Thiry à leur famille pendant la première guerre mondiale, présentées par Lise Thiry. Bruxelles, Le Grand Miroir, 2003, 222 p. [CR dans Textyles, n˚26-27, pp. 189-191].

Thorel-Cailleteau (Sylvie), « 1922. Max Elskamp publie La Chanson de la rue Saint-Paul. La “perdurance” du symbolisme », dans Histoire de la littérature belge francophone, pp. 283-294.

Tibault (Frank), « Obscurae Civitates et Phantasticae Imagines : visite égarée de La Tour de Schuiten et Peeters », dans Fantastique et Bande dessinée, pp. 57-68.

Tirard (Philip), « 1940-1960. L’État s’en mêle », dans Un siècle en cinq actes, pp. 59-82.

Trabelsi (Mustapha), « L’émotivité spirituelle ou Hellens lecteur de Camus », dans Les Écritures poétiques de Franz Hellens, pp. 249-258.

Udomspila (Warunee), « Représentation du corps dans l’œuvre romanesque de Marguerite Yourcenar », dans Bulletin, (La Flèche, SIEY), n˚24, décembre 2003, pp. 129-147.

Van Balberghe (Émile). Voir Autour de Max Elskamp.

Van Balberghe (Émile), « “Ô les nobles et braves cœurs belges !” Léon Bloy, Max Elskamp, Edmond de Bruijn et “Le Spectateur catholique” (1897-1900) », dans Autour de Max Elskamp, pp. 81-168.

Vanbrabant (Laurence), Il était 9 fois Julos Beaucarne. Préface de Jean-Pierre Verheggen. Bruxelles, Le grand Miroir, coll. Une vie, 2003, 188 p., ill.

van de Kerckhove (Fabrice), « Léon Cladel et Edmond Picard d’après leur correspondance inédite », dans Léon Cladel. Textes réunis et présentés par Pierre Glaudes et Marie-Catherine Huet-Brichard, Toulouse, Presses Universitaires du Mirail, coll. Cribles, 2003, pp. 259-315.

van de Kerckhove (Fabrice), « Les yeux de Mélisande. Échos de Schopenhauer et d’Emerson dans Pelléas et Mélisande », dans Une Europe en miniature ?, pp. 23-37.

Vandendorpe (Christian), « 1936. Première édition du Bon Usage de Maurice Grevisse. Terre de grammairiens », dans Histoire de la littérature belge francophone, pp. 369-378.

Van Gorp (Rik), « La Légende d’Ulenspiegel de Charles De Coster et le genre picaresque », dans Littératures en contact, pp. 185-192.

Vanhese (Gisèle), « L’Étoile et la demeure », dans Odilon-Jean Périer, pp. 24-29.

Valembois (Victor), « Un pasaporte flamenco para Azarias H. Pallais ? », dans Littératures en contact, pp. 193-208.

Van linthout (Ine), « L’impossibilité d’une littérature belge : la Belgique vue par l’Allemagne nazie », dans Une Europe en miniature ?, pp. 63-69.

Van Rossom (Christophe), Jacques Crickillon. La vision et le souffle. Hannut, Éditions Luce Wilquin, coll. L’œuvre en lumière, ill., 215 p.

Védrine (Hélène), « 3 février 1856. Félicien Rops fait paraître le premier numéro de l’hebdomadaire L’Uylenspiegel, journal des ébats artistiques et littéraire », dans Histoire de la littérature belge francophone, pp. 85-93.

Verbeke (Frederik), « La Rioja “negra” de Émile Verhaeren y Darío de Regoyos : encrucijada de lecturas », dans Mª Jesús Salinero Cascante y Ignacio Iñarrea Las Heras (eds.), El texto como encrucijada : estudios franceses y francófonos, vol. II. Logroño, Universidad de La Rioja, 2003, pp. 169-182.

Vernes (Henri), 50 ans d’aventures. Bob Morane. Incourt, éditions À propos, coll. À propos de, 2003, 127 p., ill.

Verstraete-Hansen (Lisbeth), « Les Chiens de la Senne de Charles Paron », dans Littératures mineures en langue majeure, pp. 179-194.

Vervliet (Raymond), « 1900. August Vermeylen publie “Vlaamse en Europese beweging” dans la revue Van Nu en Straks. La littérature flamande s’affirme », dans Histoire de la littérature belge francophone, pp. 217-226.

Vervliet (Raymond), « Un couple non-cohabitant : les littératures francophones et néerlandophones en Belgique à la fin du dix-neuvième siècle », dans Littératures en contact, pp. 209-220.

Vrydaghs (David). Voir Histoire de la littérature belge francophone.

Vrydaghs (David), « 1969. Max Loreau rompt avec l’Université et se consacre à l’écriture. L’essai après 1945. Vers une reconnaissance à part entière du genre », dans Histoire de la littérature belge francophone, pp. 467-477.

Warland (Geneviève), « L’Histoire de l’Europe d’Henri Pirenne : Genèse de l’œuvre et représentation en miroir de l’Allemagne et de la Belgique », dans Une Europe en miniature ?, pp. 38-51.

Watthee-Delmotte (Myriam).– Bauchau (Henry), Diotime et les lions. Texte intégral lu par Nathalie Ponlot, suivi d’un entretien entre Myriam Watthee-Delmotte et Jean Lieffrig. Coffret de 2 CD. Mons, Éd. Autrement dit, 2003.

Watthee-Delmotte (Myriam), « Pensée mythique et ritualisation dans Le Régiment noir », dans Les Constellations impérieuses d’Henry Bauchau, pp. 309-331.

Watthee-Delmotte (Myriam), « Sens et contresens d’un imaginaire guerrier : l’œuvre d’Henry Bauchau », dans Imaginaires de guerre. L’histoire entre mythe et réalité. Textes réunis par Laurence van Ypersele. Louvain-la-Neuve, Academia-Bruylant / Université catholique de Louvain, coll. Bibliothèque de la faculté de philosophie et lettres - Transversalités 3, 2003, pp. 451-466.

Watthee-Delmotte (Myriam), « Du roman à l’opéra. L’Œdipe d’Henry Bauchau », dans Louvain, n˚135, janvier-février 2003, pp. 32-33.

Watthee-Delmotte (Myriam), « L’œuvre et ses satellites. Fonctions poétiques de la nouvelle chez Henry Bauchau », dans Nouvelles et nouvellistes belges, pp. 297-308.

Wilhelm (Frank).– Guillaume (François), Du Tour de Frantz au Tour de Gaul en passant par le Géant de Colombes. Luxembourg, éditions APESS, coll. APESS n˚13, 2003, 144 p. [Cyclisme et littérature... concerne e.a. Robert Goffin, François Weyergans, Pierre Mertens, Patrick Roegiers].

Wilson (Andrew), « “Sabotage, eg ?” Translating Le Sabotage amoureux from the French into the Canadian and the Américan », dans Amélie Nothomb, pp. 167-171.

Winkin (Yves), « L’haleine de la ville : la sémiologie olfactive de Simenon », dans Le Roman de Simenon, pp. 273-280.

Zastroiu (Ana), « “Fantastique réel” et “réalisme magique” chez Franz Hellens », dans Les Écritures poétiques de Franz Hellens, pp. 139-146.

Zumkir (Michel), Amélie Nothomb de A à Z. Portrait d’un monstre littéraire, Bruxelles, Le Grand Miroir, coll. Une Vie, 2003, 183 p., ill. [CR dans Textyles, n˚25, 2003, pp. 115-116].

  • Revues.org