Navigation – Plan du site

Numéros

  • 49 | 2016
    Réécritures
    De l'écrit à la scène
    King Lear 2.0

    Depuis la fin du XXe siècle, on a pu observer une mise en crise systématique du texte théâtral, voire de l’idée du répertoire tout court. Le texte a non seulement perdu sa position centrale en tant que yin et yang de la pratique culturelle qu’on appelle en Occident le « théâtre », mais, de plus en plus, les metteurs en scène et les auteurs semblent également ressentir la nécessité de (faire) réécrire les textes, qu’il s’agisse de romans, d’autres textes de théâtre ou, plus(...)

  • 48 | 2016
    Utopie et anticipation
    Textyles, n°48 (2016)
    Prolifique dans les littératures de l’imaginaire, la Belgique présente pourtant une inconnue à propos du récit d’anticipation. De la fin du monde de Rosny aîné à celle de Luc Dellisse, des aventures spatiales de Bob Morane à la découverte des Cités obscures, du roman scientifique de Henri-Jacques Proumen aux technosciences de Gilbert Hottois, l’anticipation excède les caractéristiques de la science-fiction, croise plus d’une fois l’utopie et redéfinit les rapports entre ré
  • 47 | 2015
    Bruxelles, une géographie littéraire
    Textyles, n°47 (2015)

    Un auteur français contemporain doté d’une certaine célébrité a intitulé un de ses romans : La carte et le territoire. De manière un peu intuitive, il enregistrait ainsi le « moment cartographique » dans lequel nous sommes entrés, comme citoyens, mais aussi comme chercheurs ou artistes.
    La présente livraison de Textyles prend l’expression dans un sens un peu particulier. Elle part du constat que la carte constitue un langage qui se prête particulièrement bien au dialogue(...)

  • 46 | 2015
    Figurations de la vie littéraire
    Textyles, n°46 (2015)
    […] Si l’usage des clés est si fréquent, c’est que l’image du monde littéraire est partout grimaçante. La fictionnalisation des lieux, des personnages et des discours prête à merveille à la satire. Il n’est guère surprenant, à cet égard, que tant Muno que Baillon, Mockel et Detrez mettent volontiers en scène des conflits et des querelles entre leurs personnages. La fiction est un moyen privilégié pour régler ses comptes et pour donner vie à l’entrechoquement des idées. Le
  • 45 | 2014
    Les passeurs
    Médiation et traduction en Belgique francophone
    Textyles, n°45 (2014)

    Le présent numéro de Textyles a pour objet le vaste champ de la médiation culturelle en Belgique francophone depuis la création du pays en 1830 jusqu’à nos jours, avec une attention particulière pour la Fin de Siècle et l’entre-deux-guerres. Placés sous le signe des études de transferts culturels et autres méthodes de recherche actuelles, les articles réunis examinent les processus de médiation dont la Belgique a été le théâtre. Des écrivains anglais aux auteurs russes en (...)

  • 44 | 2013
    Eugène Savitzkaya
    Le corps des mots
    Textyles, n° 44 (2013)

    “Eugène Savitzkaya est un magnifique écrivain, un poète rare, dont la langue matérielle et concrète ouvre pourtant sur une féérie singulière. Une œuvre comme une forêt, avec la rude écorce et le lutin. Tant pis pour ceux qui n’ont pas lu Sang de chien (Minuit, 1989), Marin mon cœur (Minuit, 1992) ou, plus récemment, Propre à rien (Didier Devillez, 2010), ils ne savent pas ce qu’ils ratent : ce prodige dans leur dos !” Voilà ce qu’écrivait Éric Chevillard dans Le Monde en a(...)

  • 43 | 2013
    La Littérature au prisme de la photographie
    Textyles, n° 43 (2013)

    Parce qu’elle interroge la perception et les conditions de la visibilité, qu’elle permet une captation technique de la réalité, la photographie a bouleversé les arts et la littérature, en faisant advenir de nouvelles valeurs et de nouveaux enjeux esthétiques. Tel un prisme révélant par diffraction la composition de la lumière blanche, elle a conduit artistes et écrivains à revenir aux fondamentaux de leur pratique. Ce prisme compte de multiples facettes : il n’impose pas u(...)

  • 42 | 2012
    Écrivain(e)s
    Textyles, n° 42 (2012)

    Quelle place les femmes auteurs occupent-elles dans l'histoire littéraire ? Depuis plusieurs années, ce questionnement se trouve au coeur de la recherche sur les femmes écrivains et constitue l'une des problématiques soulevées par les études de genre (gender studies). Mettant en évidence l'invisibilité historiographique des femmes auteurs, l'objectif des travaux qui s'inscrivent dans cette perspective est généralement double: enrichir le patrimoine littéraire et remettre e(...)

  • 41 | 2012
    Maeterlinck dans le monde
    Le Monde de Maeterlinck
    Textyles, n° 41 (2012)

    C’est une chose bien étonnante que la redécouverte, au cours des deux dernières décennies du XXe siècle, de l’œuvre presque oubliée de Maurice Maeterlinck. Tout a commencé par l’intérêt porté aux « petits drames » de son premier théâtre, dans lesquels, brusquement, de jeunes metteurs en scène, à Paris comme à Bruxelles, ont trouvé une source de renouvellement. Tous, notons-le, s’étaient auparavant tournés vers le « nouveau théâtre » de Samuel Beckett, de Marguerite Duras, (...)

  • 40 | 2011
    Écriture et art contemporain
    Écriture et art contemporain, n° 40 (2011)

    La relation entre les arts et les lettres constitue un des piliers sur lesquels, en Belgique, le développement de la littérature francophone a largement pris appui, depuis Charles De Coster jusqu’à aujourd’hui. Cette relation a été investie sur un plan identitaire, au point de donner naissance à un lieu commun de la culture belge attribuant à l’écrivain une sensibilité plastique, et à l’artiste une aspiration littéraire. Le volume consacré par Textyles à La Peinture (d)écr(...)

  • 39 | 2010
    Les écrivains-journalistes
    Les écrivains-journalistes, n° 39 (2010)

    On connaît la phrase célèbre d’Oscar Wilde : « le journalisme est illisible et […] la littérature n’est pas lue ». Cette citation illustre la concurrence, qui s’installe au XIXe siècle, entre deux pratiques de l’écrit imprimé. Or, la séparation entre littérature et journalisme est essentiellement affaire de discours et de représentations, mais elle ne résiste guère aux faits : dès lors qu’on prend en compte l’ensemble de la production littéraire d’une époque, on s’aperçoit(...)

  • 38 | 2010
    Jean-Philippe Toussaint
    Jean-Philippe Toussaint, n° 38 (2010)

    Depuis la publication de La Salle de bain, il y a vingt-cinq ans, Jean-Philippe Toussaint n’a cessé de surprendre, tant il a su se renouveler au travers de ses huit romans, de ses quatre films, de son travail de photographe et de plasticien. Récipiendaire du Rossel et du Médicis, traduit dans une trentaine de langues, Toussaint est aujourd’hui un auteur reconnu. Son œuvre n’a pourtant à ce jour donné lieu à aucune publication monographique en français. Textyles a voulu rem(...)

  • 36-37 | 2010
    La Bande dessinée contemporaine
    La Bande dessinée contemporaine, n° 36-37 (2010)

    La bande dessinée a généré depuis près de quarante ans des discours de rupture variés. Elle revendique désormais une maturité et une exigence artistique que confirment la diversification de ses procédés graphiques ou narratifs, la mise en place d’un appareil de consécration spécifique et l’apparition de nouvelles pratiques éditoriales.

  • 35 | 2009
    François Jacqmin
    François Jacqmin, n° 35 (2009)

    Le poète liégeois François Jacqmin (1929-1992) est l’auteur d’une œuvre qui étonne par sa densité et par sa profondeur – d’autant que, chez lui, ces deux caractéristiques prennent la forme de vers simples, limpides, lumineux. Aussi, le premier mouvement de la critique consiste-t-il à chercher, sous la simplicité, la profondeur enfouie, au point de faire du poète un penseur. Le penseur n’est pas oublié dans ce volume, qui constitue la première monographie universitaire cons(...)

  • 34 | 2008
    Simon Leys
    Simon Leys, n° 34 (2008)

    C’est aux Habits neufs du président Mao et autres Essais sur la Chine que Simon Leys doit sa notoriété et son nom demeure associé pour beaucoup aux circonstances qui l’ont propulsé sur le devant de la scène. On s’aperçoit pourtant aujourd’hui que ses textes transcendent les circonstances dans lesquelles ils ont été écrits. Ainsi les Essais sur la Chine ont-ils été réédités et continuent-ils d’être lus, même par les générations qui n’ont pas connu le maoïsme. Un tel constat(...)

  • 32-33 | 2007
    14-18 : une mémoire littéraire
    14-18 : une mémoire littéraire, n° 32-33 (2007)

    Le dossier que nous présentons ici s’est spontanément construit sur les modalités de l’actualité littéraire de 1914-1918 depuis la littérature née à l’époque des tranchées jusqu’à aujourd’hui. Son ambition est double : il s’agit d’une part de (re)visiter un corpus ancien qui a longtemps été négligé, de l’autre de s’interroger sur la mémoire de la Grande Guerre. Car celle-ci représente encore un traumatisme par rapport auquel les différentes générations d’écrivains qui ont (...)

  • 31 | 2007
    Droit et littérature
    Droit et littérature, n° 31 (2007)

    Depuis quelques années, des groupes de recherche à vocation interdisciplinaire proposent en Europe travaux, séminaires et colloques autour du thème « Droit et littérature ». En Belgique, c’est aux Facultés universitaires Saint-Louis que se sont organisées les recherches, sous la direction de François Ost et de Laurent Van Eynde, autour d’un questionnement sur les conditions d’ouverture et d’articulation réciproques des deux disciplines. Rencontres et publications ont créé (...)

  • 30 | 2007
    D’autres Dotremont
    D’autres Dotremont, n° 30 (2007)

    Christian Dotremont (1922-1979) est certainement un des auteurs belges contemporains les plus étudiés par la critique. Son oeuvre poétique est parue chez un grand éditeur parisien (le Mercure de France), ses archives sont à présent déposées dans des collections publiques (à l’IMEC et aux AML) et ses oeuvres picturales sont bien représentées dans les musées et dans les publications sur l’art moderne. Cette médaille a toutefois un revers que l’on pourrait appeler une hypertr(...)

  • 29 | 2006
    Henri Michaux
    Henri Michaux, n° 29 (2006)

    Relire Michaux avec des yeux neufs ?
    Une gageure face à l’abondance du discours critique déjà engrangé.
    Une nécessité, pourtant, à l’heure d’une entrée dans la collection de la Pléiade qui offre au regard le déploiement de la totalité de l’œuvre dans le champ poétique comme dans le domaine pictural ; au moment aussi où d’importants travaux biographiques permettent une approche nouvelle des dérobades identitaires incessantes de l’auteur de Mouvements.
    Relire Michaux a(...)

  • 28 | 2005
    La Belgique avant la Belgique
    La Belgique avant la Belgique, n° 28 (2005)

    Existe-t-il une littérature « belge » avant 1830 ? Dans l’affirmative, peut-on à juste titre parler d’auteurs tels que Ruusbroec l’Admirable, Marnix de Sainte-Aldegonde ou encore le Prince de Ligne comme de glorieux ancêtres, écrivains belges « avant la lettre » ? Quel est le rapport entretenu par les acteurs du champ littéraire d’après 1830 avec cet héritage ? Quelles étaient les caractéristiques de la vie littéraire avant l’indépendance ? L’autonomie de la Belgique modif(...)

  • 26-27 | 2005
    Musique et littérature
    Suggestion, bouleversement, interprétation
    Musique et Littérature, n° 26-27 (2005)

    Au cours de l’histoire des lettres belges (et, plus largement, européennes), la musique a parfois été promue au rang de modèle et parée de vertus diverses. Ce dossier explore trois moments particulièrement féconds de l’histoire croisée de la musique et de la littérature. Moments qui peuvent être résumés par trois notions clés, qui sont autant de fonctions accordées à la musique : la suggestion, qui caractérise la période symboliste ; le bouleversement, privilégié par les s(...)

  • 25 | 2004
    Odilon-Jean Périer
    Odilon-Jean Périer, n° 25 (2004)

    Poète de la translucidité secrète, de l’évidence allusive, de l’heureuse inadaptation, de la discordance harmonieuse, de la dissidence muette, prosodiste exempt de lourdeur comme de légèreté, captif de la chambre intérieure qui s’évade dans la ville : quels paradoxes définiront l’indéfinissable Périer ? Quelle histoire, intellectuelle et littéraire, quelles ascendances, quelles doctrines poétiques, quelles écoles situeront l’insituable Périer ?(...)

  • 24 | 2004
    Une Europe en miniature ?
    Une Europe en miniature ?, n° 24 (2004)
  • 23 | 2003
    Les mots de la faim : les écrivains et la nourriture
    Les mots de la faim : les écrivains et la nourriture, n° 23 (2003)
  • 22 | 2003
    Max Elskamp - Charles Van Lerberghe
    Max Elskamp - Charles Van Lerberghe, n° 22 (2003)
  • 21 | 2002
    Du fantastique réel au réalisme magique
    Du fantastique réel au réalisme magique, n° 21 (2002)
  • 20 | 2001
    Alternatives modernistes (1919-1939)
    Alternatives modernistes (1919-1939), n° 20 (2001)
  • 19 | 2001
    La Classe des lettres
    Enseigner la littérature francophone de Belgique
    La Classe des lettres, n° 19 (2001)
  • 17-18 | 2000
    La peinture (d) écrite
    La peinture (d) écrite, n° 17-18 (2000)
  • 16 | 1999
    Fernand Crommelynck
    Fernand Crommelynck, n° 16 (1999)
  • 15 | 1999
    L’Institution littéraire
    L’Institution littéraire, n° 15 (1999)
  • 14 | 1997
    Lettres du jour (II)
    Lettres du jour (II), n° 14 (1997)

    La littérature, ce n'est pas que de l'histoire littéraire !

  • 13 | 1996
    Lettres du jour (I)
    Lettres du jour (I), n° 13 (1996)

    La littérature, ce n'est pas que de l'histoire littéraire !

  • 12 | 1995
    Voyages, Ailleurs
    Voyages, Ailleurs, n° 12 (1995)

    Une invitation au voyage... Et pas n'importe où: le Maghreb, la Perse, le Japon et la Chine, l'Amérique du Sud et les Caraïbes. Et pas à n'importe quel voyage: au voyage écrit.

  • 11 | 1994
    Émile Verhaeren
    Émile Verhaeren, n° 11 (1994)

    Monstre sacré des lettres belges, créateur singulier dont la renommée et l'influence internationale furent énormes, Émile Verhaeren revient aujourd'hui au premier plan.

  • 10 | 1993
    Fantastiqueurs
    Fantastiqueurs, n° 10 (1993)
  • 9 | 1992
    Romancières
    Romancières, n° 9 (1992)
  • 8 | 1991
    Surréalismes de Belgique
    Surréalismes de Belgique, n° 8 (1991)
  • 7 | 1990
    Marcel Thiry prosateur
    Marcel Thiry prosateur, n° 7 (1990)
  • 6 | 1989
    André Baillon le précurseur
    André Baillon le précurseur, n° 6 (1989)
  • 5 | 1988
    Lectures de Paul Willems
    Lectures de Paul Willems, n° 5 (1988)
  • 1-4 | 1997
    Maurice Maeterlinck, Jean Louvet, Marie Gevers, Jean Ray : Lectures
    Maurice Maeterlinck, Jean Louvet, Marie Gevers, Jean Ray : Lectures, n° 1-4 (rééd. 1997)

Hors-séries

  • Hors série n° 2 | 1997
    Leurs occupations. L’impact de la Seconde Guerre mondiale sur la littérature en Belgique
    Actes de la section "Littérature" du colloque Société, culture et mentalités. L’impact de la Seconde Guerre mondiale en Belgique organisé par le Centre de Recherches et d’Études Historiques de la Seconde Guerre Mondiale (Bruxelles, 23-27 octobre 1995)

    Il peut paraître étrange que, jusqu'à présent, on n'ait guère effectué de recherches sur les activités culturelles en Belgique pendant et après la Deuxième Guerre Mondiale, y compris sur la question pourtant cruciale de la collaboration culturelle. Cette lacune relative se trouve en effet en opposition flagrante avec la manière approfondie dont on a abordé les domaines politique, économique ou historique de la même période. Ce livre - qui rassemble les contributions des ch(...)

  • Hors série n° 1 | 1993
    Images de l’Afrique et du Congo/Zaïre dans les lettres belges de langue française et alentour
    Actes du colloque international de Louvain-la-Neuve (4-6 février 1993)

    Ce colloque international de février 1993, laissant de côté les auteurs coloniaux, a décidé de scruter l'image que se faisaient et livraient de l'Afrique journalistes, missionnaires, artistes, concepteurs de manuels, dramaturges, poètes, romanciers, auteurs de bandes dessinées. En ne se limitant pas à ce qu'on appelle les corpus nobles, les organisateurs ont pris des risques pour en éviter de plus périlleux. Un certain refus du questionnement idéologique étonnera tout d'ab(...)

  • Revues.org