Navigation – Plan du site
Chroniques

Revues

Pierre Halen
p. 185-186

Echinox

Le Centre de Recherches sur l’Imaginaire de l’Université de Cluj, qui publie la revue Echinox, n’est pas une institution isolée ; au contraire, c’est seulement l’une des plaques tournantes d’un réseau de laboratoires qui s’est aujourd’hui donné de nouveaux statuts sous le nom de « cri2i / Centre de recherches internationales sur l’imaginaire » (voir le site : <www.phantasma.ro>) ; ce réseau, qui s’étend de la Pologne au Brésil – la Belgique y est représentée par une unité de Louvain-la-Neuve –, publie par ailleurs un riche Bulletin de liaison qui en est à son n° 12 (2013, 89 p., a4) et propose une synthèse annuelle des activités des institutions membres.

Le volume 33 d’Echinox revient sur le thème Imaginaire et illusion, avec des ensembles de contributions en français ou en anglais, consacrés tour à tour aux « Concepts », ou aux relations entre « Illusion et religion », « Illusion et littérature », « Illusion et désillusion » et « Illusion et médias ». L’ouverture du propos d’Echinox est très largement comparatiste, mais cela n’empêche pas qu’on trouve évoquées les lettres belges francophones. Une étude est notamment consacrée par Karen Ferreira-Meyers à la question de l’autofiction, qui explore en particulier les œuvres d’Amélie Nothomb et de Nina Bouraoui. Par ailleurs, Adina Irina étudie « La (con)quête de l’identité dans la ville-dédale de Guy Vaes ». Les figures mythiques, les ouvertures sur le et sur la politique, l’anthropologie religieuse ou, tout simplement (si l’on peut dire), la question de l’image, qu’il s’agisse des temps médiévaux ou de la cyberculture, caractérisent les perspectives ouvertes par Echinox, qui ne connait guère de frontière. Raison pour laquelle on en recommande la lecture. Les cahiers d’Echinox, qui accueillent aussi les comptes rendus, sont à présent disponibles aux Presses universitaires de Valenciennes (diffusion Les Belles Lettres). Abonnement (2 numéros : 50 euros). Renseignements : <corinbraga@yahoo.com>. Voir aussi les sites : < http://phantasma.lett.ubbcluj.ro/> et < http://phantasma.lett.ubbcluj.ro/?page_id=16 >.

Francophonie vivante

La revue trimestrielle de l’Association Charles Plisnier affiche, en tête de son premier numéro pour 2013, le thème « Rouge ». Peut-être aura-t-on plus tard « Jaune », ou « Mauve » ? Le fait est que le qualificatif « rouge » permet à divers collaborateurs de proposer d’agréables périples en terres culturelles, suivant le double fil de l’imaginaire et du champ lexical. Ainsi, de Michel Voiturier qui explore l’histoire de la chanson française, et d’autres contributions qui font voyager le lecteur de Cromwell à Carmen. À l’origine, peut-être y avait-il une circonstance littéraire : le prix Marguerite Van de Wiele attribué à la poétesse Françoise Lison-Leroy pour son premier roman Les Pages rouges ? Quoi qu’il en soit, à la tribune où l’on célébrait le déménagement de l’Association dans les locaux de la Maison de la Francité, ce prix lui a été remis, entre autres, par Isabelle Bielicki, elle-même auteur d’un roman intitulé Les Steppes rouges, dont il est question ailleurs dans ce numéro. À noter encore, une présentation de la situation linguistique en Suisse, avec les parallèles belges qui s’imposent, et diverses contributions parmi lesquelles un portrait de Nicole Hellyn, dont tout spécialiste des lettres belges connaît le travail photographique. On s’abonne à la Maison de la Francité, rue Joseph ii, 18, 1040 Bruxelles ou chez <jean.pirlet@skynet.be> ; rédaction : <m.a.bernard@skynet.be>.

Yourcenar

La trente-troisième livraison du Bulletin de la Société Internationale d’Etudes Yourcenariennes propose diverses études et comptes rendus, parmi lesquels on épinglera notamment un intéressant dossier proposé par Mireille Brémond à propos de la « lutte pour les droits de l’auteur » menée par Yourcenar. On sait que celle-ci a eu la réputation de contrôler autant que possible ce qu’on faisait de « son » œuvre, mais au-delà des aspects juridiques, la discussion laisse aussi apparaître une poétique avec ses exigences, non seulement à la scène, mais aussi dans l’édition. Cette livraison, qui propose aussi un « choix bibliographique 2012 », contient par ailleurs une étude de Martine Renouprez sur l’image du Japon, et plusieurs contributions à propos des Archives du Nord. Pour les abonnements et les anciens numéros, s’adresse à la siey, 2 rue Abbé Girard, F-63000 Clermont-Ferrand ; ou <remy.poignault1@orange.fr>.

  • Revues.org