Navigation – Plan du site

Bibliographie de François Jacqmin

Laurent Robert, Sabrina Parent et Gérald Purnelle
p. 110-114

1. Ouvrages de François Jacqmin

L’Amour la terre, dessins de Léopold Plomteux, Liège, gmd / Éditions de la Boutique, 1954.

La Rose de décembre, Bruxelles, Bibliothèque Phantomas, 1959.

[Réédition  : La Rose de décembre et autres poèmes, édition réalisée par Gérald Purnelle et Karel Logist, préface de Tristan Sautier, Paris, La Différence, coll. Clepsydre, 2000.]

«  Poèmes  », Phantomas, n˚85, (Bruxelles), mai 1969.

[Réédition  : La Rose de décembre et autres poèmes, op. cit.]

«  Camera Oscura  », illustrations d’Armand Silvestre, Temps mêlés, n˚141, (Verviers), juin 1976.

[Réédition  : La Rose de décembre et autres poèmes, op. cit.]

Le Coquelicot de Grétry, Bruxelles, Bibliothèque Phantomas, 1978.

[Réédition  : La Rose de décembre et autres poèmes, op. cit.]

Les Saisons, Bruxelles, Phantomas, coll. Des Types en or, 1979.

[Réédition  : Les Saisons, poèmes en prose, préface de Guy Vaes et lecture de Frans De Haes, Bruxelles, Labor, coll. Espace Nord, n˚50, 1988.]

Particules, La Louvière, Le Daily-Bul, s.d. [1981].

[Réédition  : La Rose de décembre et autres poèmes, op. cit.]

Élémentaires, lithographies de Jean-Luc Herman, Liège, D. Higny, 1983.

Le Domino gris, La Louvière, Le Daily-Bul, 1984.

Être, sérigraphies de Bertrand Bracaval, Guy Boulay et Jean-Luc Herman, Nantes, Pré Nian, coll. Cahiers du Pré Nian, n˚6, 1984.

Terres détournées, sculptures de Serge Vandercam photographiées par Raymond Konig, La Louvière, Le Daily Bul, 1985.

Domela, Aspects de l’œuvre essentiel, introduction de Jacques Spiess, photographies de Jean-Pol Stercq, Paris, Spiess, 1986. [Catalogue de l’exposition de César Domela qui a eu lieu à la Galerie Spiess à Paris du 17 avril au 15 juillet 1986.]

Dix aphorismes crépusculaires, gravures de Guy Boulay, Nantes, Pré Nian, 1987.

Jardins, gravures de Hermann Amann, Liège-Paris, Carré Noir, 1989.

Éloge du dormir, gravures de Michel Léonardi, Liège-Paris, Carré Noir, 1989.

Le Concile des oiseaux, gravures de Serge Vandercam, Gerpinnes, Tandem, 1990.

Le Livre de la neige, Paris, Éditions de la Différence, coll. Littérature, 1990.

Nuits, gouaches de Jean Hick, Chez les auteurs, s.l.n.d. [1990].

Le Poème exacerbé, avant-propos de Michel Otten, Louvain-la-Neuve, Presses Universitaires de Louvain ucl, coll. Chaire de poétique, n˚6, 1992.

L’Arbre et son ombre, dessins de Cécile Vandresse, préface d’Aldo Guillaume Turin, Liège, Dendroscope, 1992.

Le Propre du temps, illustrations de Gabriel Belgeonne, Gerpinnes, Tandem, 1993.

L’Automne dépasse les bornes, Liège, Les Amis du Cirque Divers, 1999 [manuscrit inédit photocopié à 100 exemplaires].

Dix poèmes, avec Dix photogrammes d’Armand Silvestre, Liège/Hannut, Par delà nos terres, 2003.

Éléments de géométrie, linogravures de Léon Wuidar, postface de Catherine Daems, Soumagne, Éditions Tétras Lyre, coll. Lyre sans bornes, 2005.

2. Textes et articles de François Jacqmin

«  Deux poèmes pour aimer l’univers  », dans Phantomas, n˚1, (Bruxelles), décembre 1953, p. 17.

«  In Memoriam Robert Burns  », dans Phantomas, n˚4-5, (Bruxelles), été 1955, pp.  21.

«  Le jardin des dahlias  » et «  Automne  », dans Phantomas, n˚10, (Bruxelles), hiver 1957-1958, p. 7.

«  Marcel Havrenne ou la flore de l’être  », dans Phantomas, n˚10, (Bruxelles), hiver 1957-1958, p. 14.

«  Poème  » et «  Silence tentateur  », dans Gedicht en grafiek 58, (Anvers), 1958, p. 39.

«  La rose de décembre  », dans Phantomas, n˚11-12, (Bruxelles), juin 1958, pp.  24-25.

«  Physique  », dans Le Périscope, (Massugas, Gironde), automne 1958, p. 14.

«  La culture de poèmes  », dans Phantomas, janvier 1959, n˚13, p. 32.

«  Mi-poésie et mi-saison  », «  Travellers cheque  », «  Bien que nul ne l’entende  » et «  La passion de se taire  », dans Phantomas, n˚15-16, (Bruxelles), janvier 1960, pp.  51-52.

«  Richard Dandoy  », dans Fantasmagorie, n˚2, (Bruxelles), mars 1960, pp.  51-52.

«  Poème  », dans Phantomas, n˚18, (Bruxelles), juillet 1960, p. 13.

«  Le pendentif de l’orage  » et «  La Kermesse fétide  », dans Phantomas, n˚20, (Bruxelles), décembre 1960, pp.  13-14.

«  Le dialogue coupable  », dans Le Journal des poètes, 1961, n˚3.

«  La pensée dépourvue de mots  », dans Phantomas, n˚23, (Bruxelles), mai 1961, p. 4.

«  L’employé  », dans Stuip – Literair Tijdscrift, n˚1, (Anvers), décembre 1961, p. 16.

«  Notule  », «  Au premier cri des amants  », «  Lendemain  » et «  Poème  », dans Phantomas, n˚26-30, Amour, (Bruxelles), décembre 1961, pp.  207-208.

«  Féronie de Théodore Kœnig  », dans Phantomas, n˚26-30, Amour, (Bruxelles), décembre 1961, p. 226.

«  L’aigle haletant  » et «  Poème  », dans De Tafel ronde, n˚2, (Anvers), 1962, p. 80.

«  La culture de poèmes  », dans Le Journal des poètes, 1962, n˚6.

«  Travellers cheque  », dans Huedekorn, n˚4, (Copenhage), août 1962, p. 130.

«  La Vague caduque  », «  Thalassa  », «  Camera Oscura  » et «  Exemple de ligature  », dans Phantomas, n˚43, Numéro hypotendu, (Bruxelles), décembre 1963, pp.  8-10.

«  Poème  », dans Rhétorique, n˚12 (Tilleur-lez-Liège), août 1964.

«  Descente  », 1965, dans Le Journal des poètes, n˚6.

«  La rose blanche  », «  L’anémone  », «  De natura rerum  », «  Océan  », dans Phantomas, n˚51-61, La nature, décembre 1965, pp.  89-90.

«  Lorsqu’il se présenta dans l’embrasure... Extrait du journal de François Jacqmin du samedi 2 avril 1960  », dans Phantomas, n˚68-72, Spécial Marcel Lecomte, (Bruxelles), 1966, p. 58.

«  L’Employé  », dans Temps mêlés, n˚89, (Verviers), octobre 1967, non paginé.

«  La pensée se retire de mes veines  », «  Me voici près du printemps  », dans Le Journal des poètes, n˚7, 1968.

«  Initiation au jeu du domino gris  », dans Phantomas, n˚77-82, Homo ludens, (Bruxelles), décembre 1968, pp.  53-57.

«  Poème  », dans Phantomas, n˚77-82, Homo ludens, (Bruxelles), décembre 1968, p. 58.

«  Du Livre du moi  », dans Dés pipés – Art-étêté, n˚1, (Liège), s.d. (ca 1970), pp.  66-69.

«  Scène d’ob de Michel Vachey  », dans Phantomas, n˚94-98, (Bruxelles), décembre 1970, p. 125.

«  Les Cerveaux brûlés de Norge  », «  Éphémérides de la parole de Francis Tessa  » et «  Aux Éditions Espace  », dans Phantomas, n˚94-98, (Bruxelles), décembre 1970, pp.  156-158.

«  Le Silence est la mémoire devenue parfaite  », dans Phantomas, n˚100-111, La Mémoire, (Bruxelles), décembre 1971, pp.  5-6.

«  Notre mal est si profond de Barbara Y. Flamand  », dans Phantomas, n˚100-111, La Mémoire, (Bruxelles), décembre 1971, pp.  341-342.

«  Lorsque  », dans Phantomas, n˚112-123, Année tachycardiste, (Bruxelles), décembre 1972, p. 131.

«  Graver au vif de Philippe Jones  », dans Phantomas, n˚112-123, Année tachycardiste, (Bruxelles), décembre 1972, p. 217.

«  Linéaments pour une cosmogonie du chien  », dans Phantomas, n˚128-132, Les chiens, (Bruxelles), décembre 1973, pp.  76-78.

«  Les Points sur les ...i par Barbara Y. Flamant  », dans Phantomas, n˚128-132, Les chiens, (Bruxelles), décembre 1973, p. 121.

«  Le Zodiaque érotique  », dans Phantomas, n˚133-139, (Bruxelles), 1974, pp.  83-88.

«  Dix exemples de hasard objectif interne  », dans Phantomas, n˚146-151, Les Subjectivités hasardeuses, (Bruxelles), décembre 1976, pp.  124-128.

«  La Coprophilie  », dans Aa Revue, n˚87-88, (Liège), 30 décembre 1976, p. 1.

«  Domaine anglo-saxon  », dans Phantomas, n˚152-157, (Bruxelles), décembre 1977, p. 203.

«  Comment j’écris ou le plumier à vent  », dans Aa Revue, n˚101, (Liège), décembre 1977-janvier 1978, 24 pages.

«  L’Herbe seule de Marc Quaghebeur  », dans Phantomas, n˚158-163, Ultime, (Bruxelles), 15 décembre 1979, pp.  66-67.

«  L’Être et l’État  », dans Revue de l’Université de Bruxelles, n˚3-4, La Belgique malgré tout, 1980, pp.  209-210.

Jacqmin (François), Compère (Gaston), Izoard (Jacques) et alii, Oiseaux-fantasmes, photographies de Janssens, Bruxelles, Louis Musin, 1980.

«  Le ruisseau me réjouit  » (extrait de Le Candélabre des oiseaux), dans Poëzie in de stad = La Poésie dans la ville = Poetry in the town = Dichtung in der Stadt, French / translated from the Dutch by Marcus Cumberlege et al., A. Leggelo, Leuvense Schrijversaktie, 1981, pp. 192-195.

«  Le sablier vide  », dans Le Journal des poètes, 1980, n˚7 et 8.

«  Les Enluminures grises  », dans Aa Revue, n˚127-128, (Liège), janvier 1981, pp.  3-14.

«  Poèmes  », dans Mensuel 25, n˚51, 1981, (2 pages).

«  Médaillons (extraits)  », dans Mensuel 25, n˚60, mai 1982, non paginé (2 pages).

«  Inexistant  », dans Mensuel 25, mai 1982, non paginé (1 page).

«  Le Tombeau de Linné  », dans Barriera, (Milan), s.d. (ca 1983), pp.  43-47.

«  Nuits d’hiver  », dans Le Journal des poètes, 1983, n˚3, pp.  8-9.

«  Chère Marie-Claire Gouat  », dans Amenophis, n˚24, mars 1983, non paginé (2 pages).

«  Pour saluer la traduction des Rubaiyat d’Omar Khayyam par John Heath-Stubbs  », «  Célébration de la controverse entre Bossuet et Fénelon au sujet du quiétisme de madame Guyon  », «  Quatrains jansénistes  », «  L’églantine  », dans Simulacres, n˚8, octobre 1983, pp.  10-14.

«  Douzains  », dans Mensuel 25, n˚78-79, novembre-décembre 1983 (1 page).

«  La Seule chose qui soit au monde. Poème inédit présenté par Christian Descamps  », dans Le Monde, n˚12324, (Paris), le 9 septembre 1984.

«  Préface  », dans Norge, Remuer ciel et terre, Bruxelles, Labor, coll. Espace Nord, n˚17, 1985, 1994, pp.  7-9.

«  Le mille-pertuis  », dans Amenophis, n˚29-30, mars-juin 1985, (1 page).

«  Du spirituel dans l’art  », dans Ouverture, n˚2, 12 avril 1985, p. 11.

«  Avertissement  », dans Images pour Norge, Liège, Brigitte Closset, 1986.

«  La Distance  », dans Noésis, n˚3, (Paris), 1986, pp.  22-23.

«  Couleur  », dans Ouverture, n˚4, 12 avril 1987, non paginé.

«  Dix aphorismes crépusculaires pour Guy Boulay  », dans Noesis, n˚6-7, 1988, pp.  39-53.

«  Contribution à un manuel de savoir-vivre à l’usage des gens du monde anxieux au sujet de l’infini  », dans Aa Revue, n˚188, (Liège), 25 juin 1988, pp.  13-15.

«  Sonnet classique  », dans [Pi]. Revue trimestrielle de poésie, Europese vereniging voor bevordering van de Poëzie, n˚3-4, vol.  vii, , décembre 1988, p. 116-117.

«  Le Tombeau de Molière  », dans Aa Revue, n˚198, (Liège), 19 octobre 1989, pp.  2-19.

«  Du Livre du moi  », dans Aa Revue, n˚198, (Liège), 19 octobre 1989, pp.  20-23.

«  À propos des Éblouissements de Pierre Mertens  », dans Bajomée Danielle (dir.), Pierre Mertens. L’Arpenteur, Bruxelles, Labor, coll. Archives du futur, 1989, p. 83.

«  Éléments de géométrie  », dans Pré Nian  : douze années d’activité, Le Pré Nian, 1991, n.p. (1 page).

«  Nuit  », dans L’Atelier anonyme, n˚1, (Bruxelles), juin 1991, pp.  8-10.

«  La Création  », dans Le Carnet et les Instants, n˚72, (Bruxelles), 15 mars-15 mai 1992, p. 5. [Extrait du Poème exacerbé, op. cit.]

«  Nous avons attendu...  », dans Le Carnet et les Instants, n˚72, 15 mars-15 mai 1992, p. 48.

«  Le sommeil  », dans Paricutin. Zeitgenössische poesie aus der Euregio Maas-Rhein / Hedendaagse poëzie uit de Euregio Maas-Rijn / Poésie contemporaine de l’Eurégion Meuse-Rhin, édition de Jürgen Nendza, traductions de Maria Gabler, Françoise Hardy, Suzanne Krahé, Ingrid Kremer, Ursula Kremer, L. Syha-Vanderbeke et Claude Vaessen, [Aachen], Éditions Alano, 1993, trilingue (allemand, néerlandais, français), 168 p., pp.  89-91.

Dutrieux (Daniel), Socles, boules, poèmes, avec des textes de Madeleine Biefnot, William Cliff, Francis Edeline, François Jacqmin, Marcel Lecomte, Georges Linze, Paul Nougé, Eugène Savitzkaya, Marcel Thiry, préface de Jean-Marie Klinkenberg, bibliographie succincte de Carmelo Virone, illustrations de Daniel Dutrieux, Liège, Passeurs d’images, 1995.

«  Journal des Nuits d’hiver  », dans Balises. Cahiers de poétique des Archives et Musée de la Littérature, n˚3-4, Crise de vers I, (Bruxelles), 2003, pp.  161-178.

«  Nuits (extraits)  », dans Riveneuve Continents, n˚5, Écrire l’insolence  : «  Riche Belgique  », automne 2007, pp.  51-56.

3. Traduction effectuée par François Jacqmin

Filliou (Robert), Idiot-ci, Idiot-là, traduction et adaptation française par François Jacqmin et Richard Tialans, Liège, aa Éditions – Yellow Now, 1977.

4. Références audio

Howland (Pamela) et Shneider (Dick), French Impressions. Debussy and Jacqmin, hm Classics, 2005.

5. Entretiens

Gerardy (Martine) et Jacqmin (François), «  Qu’adviendrait-il du monde si François Jacqmin était fidèle à sa promesse  ?  », dans ActuaPress n˚287B, 23 novembre 1989.

Goffaux (Pascal) et Jacqmin (François), Parole gelée, Gerpinnes, Éditions Tandem, coll. Alentours, 2006.

Moyano (Antonio), Preszow (Gérard) et Jacqmin (François), «  Entretien  », dans Revue et corrigée, n˚17, (Bruxelles), 1984, pp.  60-75.

6. Études critiques

6.1. Articles et parties d’ouvrages

Albarracin Laurent, «  Lecture de François Jacqmin  », dans Images de la poésie, 2006. [en ligne] [Disponible sur  : http://pierre.campion2.free.fr/albarracin_jacqmin.htm] [référence du 31 janvier 2006]

Andriat (Franck), «  Elskamp, Jacqmin et Lambersy  », dans Marginales, n˚226, juillet-août-septembre 1989, pp.  38-39.

Bergé (Geneviève), «  Entre le sujet et l’objet  : la poésie de François Jacqmin  », dans Sources, n˚13, (Namur), Maison de la Poésie, septembre 1993, pp.  226-242.

Bergé-Joonekindt (Aline), «  Dans la blancheur des paysages de neige  : François Jaqmin et Werner Lambersy  », dans Collot (Michel) et Rodriguez (Antonio) (dir.), Paysages et poésies francophones, Paris, Presses de la Sorbonne nouvelle, 2005.

Bosquet (Alain), «  Des Types en or  », dans Le Monde des Livres, n˚11939, le 17 juin 1983.

Daems (Catherine), «  Chroniques des Archives et Musée de la Littérature. Archives François Jacqmin (1929-1992)  », dans Brogniez (Laurence) et Jago-Antoine (Véronique), Textyles, n˚17-18, La Peinture (d)écrite, 1999-2000, pp.  191-193.

Daems (Catherine), «  Postface  », dans Jacqmin (François), Éléments de géométrie, Soumagne, Éditions Tétras Lyre, coll. Lyre sans bornes, 2005, non paginé.

De Haes (Frans), «  Le vers en prose de François Jacqmin  », dans Le Courrier du centre international d’études poétiques, n˚176, novembre-décembre 1987, pp.  15-21.

De Haes (Frans), «  Lecture. Pensée et parole dans Les Saisons  », dans Jacqmin (François), Les Saisons, Bruxelles, Labor, coll. Espace Nord, n˚50, 1988, pp.  205-221.

De Haes (Frans), «  Chronique des Archives et Musée de la Littérature. Archives François Jacqmin  », dans Aron (Paul) et Bertrand (Jean-Pierre), Textyles, n˚14, Lettres du jour (II), 1997, pp.  197-198.

Dobzynski (Charles), «  De géographies différentes. Michel Butor, Jean Orizet, François Jacqmin  », dans Europe, n˚739-740, novembre-décembre 1990, pp.  198-203.

Hons (Gaspard), «  François Jacqmin, Les Saisons  », dans Marginales, n˚195-196, septembre 1980, p. 17.

Orizet (Jean), «  Poésie. Mystère de la blancheur  : Le Livre de la neige par François Jacqmin  », dans Figaro Magazine, n˚536, le 22 septembre 1990, p. 175.

Otten (Michel), «  Avant-propos  », dans Jacqmin (François), Le Poème exacerbé, op. cit., pp.  5-7.

Parent (Sabrina), «  Le Livre de la neige de François Jacqmin. Poésie et tautologie  », dans Balises. Cahiers de Poétique des Archives et Musée de La littérature. Crise de vers I. (Bruxelles), 2003, pp.  139-160.

Parent (Sabrina), «  Événement et poétique des Saisons de François Jacqmin  », dans Alexandre (Didier), Frédéric (Madeleine), Parent (Sabrina) et Touret (Michèle) (éd.), Que se passe-t-il  ? Événements, sciences humaines et littérature, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, coll. Interférences 2004, pp. 167-175.

Puttemans (Pierre), Gérard (Robert), François Jacqmin et les arts plastiques, 1993, 15 p. [Catalogue de l’exposition qui a eu lieu à la bibliothèque Chiroux – Croisiers à Liège du 1er au 15 décembre 1993.]

Robert (Laurent), «  François Jacqmin (1929-1992) – L’impossible est seul maître  », dans Écritures, n˚2, Liège, Université de Liège, printemps 1992, pp.  134-144.

Quaghebeur (Marc), «  François Jacqmin  », dans Ouverture  : vie, couleur, création, n˚4, 12 avril 1987.

Quaghebeur (Marc), Balises pour l’histoire de nos lettres, postface de Paul Aron, Bruxelles, Labor, coll. Espace nord, n˚150, 1998, pp.  287-289.

Sautier (Tristan), «  Jacqmin  », dans Dossiers, n˚37, vol.  LX, 1er trimestre 1993.

Schoenaers (Christian), «  François Jacqmin et la quête des origines  », dans Revue Générale, n˚6-7, vol.  132, juin-juillet 1997, pp.  31-43.

Schoenaers (Christian), «  François Jacqmin et la quête des origines  », dans Nos Lettres, Bruxelles, Duculot, 1997.

Schoenaers (Christian), Références : études littéraires, Poulet, Jacqmin, de Duve, Bruxelles, C. Schoenaers, 1998.

Soucy (Pierre-Yves), «  L’incertitude à l’œuvre  », dans Aron (Paul) et Bertrand (Jean-Pierre) (dir.), Textyles, n˚13, Lettres du jour I, 1996, pp.  13-26.

Vaes (Guy), «  Préface  », dans Jacqmin (François), Les Saisons, Bruxelles, Labor, coll. Espace Nord, n˚50, 1988, pp.  7-12.

van Dam (Francis), «  Les Saisons  », dans Le Langage et l’Homme, vol.  xxiv, 1989, pp.  272-273.

6.2. Thèses et mémoires

Dumont (Nicolas), Poétique de François Jacqmin. La réalité juste par le langage, mémoire de licence, Université Libre de Bruxelles, 1997.

Parent (Sabrina), «  Poéthiques  » de l’événement dans les œuvres de Claude Simon, Jean Rouaud, Jean Follain, Jacques Réda, Eugène Savitzkaya et François Jacqmin, thèse de doctorat, Université Toulouse-Le Mirail/Université Libre de Bruxelles, 2006.

Merveille (Laurence), Écriture et création dans Les saisons de François Jacqmin, mémoire de licence, Université Catholique de Louvain, 1995.

Robert (Laurent), François Jacqmin. L’ironie du verbe, mémoire de licence, Université de Liège, 1991.

Roose (Marie-Clothilde), Désir d’être et parole poétique. De la tentative phénoménologique à la tentation métaphysique. D’une lecture de Mikel Dufrenne à une lecture de poètes  : Yves Bonnefoy, Philippe Jaccottet, François Jacqmin, Roberto Juarroz, Annie Reniers, thèse de doctorat en philosophie, Université Jean Moulin Lyon 3, 2006.

  • Revues.org