Navigation – Plan du site
Comptes rendus
Ouvrages généraux

Debongnie (Eugène), Cette Afrique quittée... qui ne m’a pas quitté

Louvain-la-Neuve, chez l’auteur (48, Rue de la Neuville, 1348 Louvain-la-Neuve), 1998, 306 p., phot.
Pierre Halen
p. 228
Référence(s) :

Debongnie (Eugène), Cette Afrique quittée... qui ne m’a pas quitté. Louvain-la-Neuve, chez l’auteur (48, Rue de la Neuville, 1348 Louvain-la-Neuve), 1998, 306 p., phot.

Texte intégral

1Précédée d’une introduction qui laisse le lecteur, et a fortiori le chercheur, un peu sur sa faim, cette publication recueille un grand nombre des chroniques journalistiques rédigées par l’auteur à l’époque où il exerçait son métier à la Radio Congo Belge. Le poète de La Robe nuptiale (Bruxelles, 1951) se devine à l’un ou l’autre détour de ces pages dont l’intérêt est cependant essentiellement historique. Ces chroniques sont en effet reproduites sans « tricher », c’est-à-dire telles quelles : elles donnent donc le sentiment d’arriver d’une autre planète, celle du « Congo moderne », pour la caractériser par l’enthousiasme d’un temps où les chiffres sont le langage favori de la croissance économique. En chemin, on croise les noms de l’un ou l’autre écrivain colonial (Henri Drum, Louis Charbonneau), et de divers acteurs culturels du temps, y compris congolais (Albert Mongita). Dans un domaine dont l’histoire (culturelle) reste à faire, c’est précieux. L’ouvrage est aussi un document exemplaire pour examiner le fonctionnement des « lieux de mémoire » dans la formation d’une entité collective. On regrettera l’absence d’index. De même, il est dommage que l’auteur n’ait pas indiqué, ou pas pu indiquer, toutes les dates, ni les éventuelles références bibliographiques car nous savons que certaines de ces chroniques ont été publiées à l’époque dans diverses revues : c’est peut-être pourquoi elles ont été conservées ; mais rien ne nous indique s’il s’agit d’un choix parmi un matériau plus abondant et, dans l’affirmative, comment il a été effectué.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Pierre Halen, « Debongnie (Eugène), Cette Afrique quittée... qui ne m’a pas quitté », Textyles, 15 | 1999, 228.

Référence électronique

Pierre Halen, « Debongnie (Eugène), Cette Afrique quittée... qui ne m’a pas quitté », Textyles [En ligne], 15 | 1999, mis en ligne le 25 juillet 2012, consulté le 26 mars 2017. URL : http://textyles.revues.org/1238

Haut de page

Auteur

Pierre Halen

Université de Metz

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Revues.org